Trouver une bonne assurance, le défi des emprunteurs seniors

Bonne asurance defi emprunteur senior

Avec l’allongement de la durée de vie et la faiblesse des taux d’intérêt, souscrire un crédit immobilier après 60 ans est tout à fait possible. Le principal obstacle est l’assurance de prêt, qui est pourtant une condition sine qua non d’obtention de ce type de financement. Faire jouer la concurrence est la clé pour bénéficier d’une bonne couverture sans payer trop cher.

Limite d’âge et taux d’assurance plus élevé pour les seniors

Lorsqu’un particulier demande un financement destiné à l’achat d’un logement, l’organisme financier lui propose automatiquement son assurance groupe distribuée par un partenaire ou sa filiale spécialisée. Seulement, les garanties et le prix de ce type de contrat reposant sur la mutualisation des risques sont standardisés. Aussi, l’âge limite pour l’assurance décès-invalidité représente un obstacle majeur à la souscription d’un crédit par les seniors.

En effet, à mesure que les emprunteurs vieillissent, la probabilité d’avoir des ennuis de santé fréquents, voire de contracter des maladies chroniques ou graves augmente. Pour les banques prêteuses, cela signifie des risques de non-remboursement plus élevés. Aussi, la prise en charge par leur assureur est limitée dans le temps.

De plus, le taux d’assurance grimpe très rapidement. Par exemple pour un crédit sur 10 ans, le TAEA est compris entre 0,40 et 0,60 % pour un quinquagénaire, mais double dès que celui-ci fête son 60e anniversaire et peut atteindre 1,80 % à partir de 70 ans.

Les solutions pour obtenir une bonne assurance emprunteur après 50 ans

S’adresser à une compagnie indépendante est la solution pour dénicher une bonne assurance pour son emprunt immobilier sans payer une surprime trop importante.

En effet, celles-ci sont en mesure d’élaborer un contrat individuel adapté à la situation et aux besoins spécifiques de chaque emprunteur. Mais surtout, pour ces « offres seniors », l’âge limite de couverture est parfois repoussé jusqu’à 85 voire 90 ans.

Cette pratique est autorisée depuis 2010 par la loi Lagarde, sous réserve que le contrat alternatif présente au minimum des garanties équivalentes à celles du contrat de groupe des établissements prêteurs.

Les emprunteurs âgés ont également l’option de convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), dispositif qui leur permet d’obtenir une assurance adaptée et de décrocher le prêt dont ils ont besoin même s’ils ont de graves ennuis de santé.

En alternative à l’assurance de prêt, si la banque l’accepte, ils peuvent proposer en garantie un contrat d’assurance vie, un nantissement ou une hypothèque sur un autre bien immobilier dont ils sont déjà propriétaires.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.