La poussée inflationniste pourrait compliquer le remboursement des crédits souscrits par certains ménages

piles de pièces

Le nombre des incidents de remboursement des crédits aux particuliers progresse depuis le début cette année. Bien que la hausse reste modérée d’après les chiffres de la Banque de France (+10 % entre avril 2021 et avril 2022), la poussée inflationniste pourrait compliquer le remboursement des crédits souscrits par certains ménages.

D’ailleurs, la BRI (Banque des règlements internationaux) s’alarme du niveau d’endettement élevé des acteurs économiques, lequel est porté par le dynamisme du marché du prêt immobilier en 2021.

Je réduis mes mensualités

273 milliards d’euros de crédits immobiliers octroyés en 2021

En 2021, les banques ont accordé 273 milliards d’euros de crédits immobiliers. Pour le gouvernement, la situation n’est pas encore alarmante étant donné que le taux d’épargne des ménages a fortement remonté durant la crise sanitaire.

D’autant plus que l’encadrement des conditions d’octroi de prêt pour le logement a été renforcé via le changement des recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) en mesures contraignantes depuis janvier 2022.

ImportantToutefois, le baromètre mensuel d’inclusion financière a montré une progression de +10 % du nombre d’inscriptions sur le FICP en un an.

En effet, entre avril 2021 et avril 2022, 64 065 déclarations ont été enregistrées sur le fichier national. Ces chiffres sont néanmoins inférieurs à ceux observés en 2019 à la même période.

Face à la poussée inflationniste relative à la flambée des prix énergétiques et à ceux des matières premières, la Banque de France appelle à la vigilance.

L’institution monétaire a d’ailleurs observé des signes révélant les difficultés rencontrées par certains ménages à régler leurs dettes : le nombre des personnes inscrites au FCF (Fichier central des Chèques) a également augmenté de +8 %.

Pour les emprunteurs qui peinent à rembourser leurs dettes, le rachat de crédit se présente comme une solution concrète. En effet, cette opération permet de regrouper tous les prêts en cours en un seul contrat et de réduire de manière significative les mensualités.

Je réduis mes mensualités

Possible risque de déstabilisation du système financier global

Pour la BRI, la hausse de l’endettement des ménages et des entreprises pourrait constituer une menace pour la stabilité du système financier global.

À l’heure actuelle où l’inflation continue d’accélérer, il serait difficile pour certains emprunteurs de rembourser les prêts contractés en 2021, s’inquiète l’institution.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.