La Banque de France et l’UNCCAS s’associent contre l’exclusion financière

Façade du bâtiment de la Banque de France

Conscient de l’enjeu économique et financier actuel, l’UNCCAS et la Banque de France décident une nouvelle fois de collaborer. Cette fois-ci, elles mettent l’accent sur l’information, la prévention et l’accompagnement. Pour les deux institutions, il faudra désormais tenir compte des changements qui se sont produits dans le monde de la finance et du budget.

Qui parle de gestion parle inévitablement de prévention et de planification. Avec une situation économique toujours fragile, le problème de surendettement préoccupe les acteurs financiers. C’est la raison pour laquelle La Banque de France et l’UNCCAS signent une convention.

Elle consiste dans un premier temps à soutenir les individus victimes d’exclusion financière. En second lieu, elle ambitionne d’éduquer les citoyens en matière de budget et de finance.

Pour la réalisation de ce projet à caractère informatif, les deux entités privilégient l’information et la sensibilisation. Rappelons également qu’un partenariat a déjà eu lieu, en 2013, entre l’UNCCAS et la Banque et de France.

Mettre l’inclusion bancaire et l’éducation financière en priorité

La collaboration entre les deux institutions vise essentiellement à venir en aide aux personnes victimes d’exclusion financière et de surendettement. Elle se concrétisera notamment par des campagnes de sensibilisation et des séances d’information.

Les particuliers pourront ainsi se renseigner auprès des Points Conseil Budget. Ces services, installés dans quatre régions de France, donnent des conseils sur la gestion budgétaire. Le tout s’effectue de façon gratuite, confidentielle et personnalisée.

Selon les deux partenaires :

Alors que trois millions de personnes sont en situation de fragilité financière, l’information, la prévention et l’accompagnement demeurent plus que jamais des enjeux majeurs.

Banque de France et l’UNCCAS.

De son côté, la Banque de France envisage également d’informer et de sensibiliser les particuliers sur plusieurs thématiques dont le droit au compte, le surendettement et les fichiers d’incidents. Elle ajoutera, en ce sens, de nouveaux éléments à son site internet. Ce dernier fut, par ailleurs, créé pour l’élaboration de la stratégie nationale d’éducation financière.

Pour l’UNCCAS, il s’agit surtout d’amplifier l’information et l’accompagnement budgétaire auprès des individus concernés par les procédures de surendettement telles que les plans de remboursement et le dossier de surendettement. Pour ce faire, l’association interviendra auprès des CIAS et des CCAS.

Les deux parties constatent, en effet, plusieurs nouveautés en matière financière. Il s’agit entre autres du lancement de la stratégie nationale d’éducation financière, de la création de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, de simplification de la procédure de surendettement, du renforcement du droit au compte.

Un nouveau défi pour les deux partenaires

En signant cette convention, la Banque de France et l’UNCCAS poursuivent un partenariat déjà lancé en 2013. Elles s’engagent ainsi à :

  • promouvoir l’éducation budgétaire et financière auprès du grand public
  • résoudre les problèmes de surendettement des particuliers
  • prévenir les difficultés financières
  • développer l’inclusion bancaire

La convention permettra donc aux particuliers de connaître les solutions aux problèmes de surendettement à savoir le rachat de crédits, le plan conventionnel de redressement ou le dossier de surendettement.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.