Le surendettement concerne le plus souvent les femmes seules

 Femme en surendettement

Les personnes seules sont souvent confrontées à des situations de surendettement, et les femmes sont les plus nombreuses que les hommes dans ce cas.

D’après les statistiques, 79% des personnes surendettées se retrouvent dans l’impossibilité de faire face aux charges courantes. En 2016, la Banque de France a annoncé que 54% des personnes qui se retrouvent dans cette situation sont constituées par des femmes seules. Or, de nombreux facteurs peuvent contribuer à faire couler une personne financièrement.

La situation financière d’une personne peut basculer du jour au lendemain à cause d’une maladie, d’un divorce, de la perte d’un emploi ou encore d’un départ à la retraite, d’un accident, etc. En effet, une fois que les revenus n’arrivent plus à couvrir les charges, des arriérés commencent à s’entasser, jusqu’à devenir de lourdes dettes, qui vont davantage s’accumuler.

C’est comme cela que l’on tombe dans une situation de surendettement, et qu’on ne parvient plus à payer son loyer, ses factures d’électricité ou de téléphone, les mensualités de son crédit… Et lorsque la situation s’aggrave, même les dépenses quotidiennes deviennent un véritable fardeau.

La situation financière des Français s’améliore

La commission de surendettement, dirigée par ses sept membres, dont le préfet, le directeur des Finances Publiques, le directeur de la Banque de France, un représentant des organisations de consommateurs, tient une réunion hebdomadaire à Toulouse, au sein même de la Banque de France. En 2016, cette même commission a traité 3.687 dossiers de surendettement.

Selon le constat, le nombre de dossiers déposés a enregistré une baisse de 7,7% par rapport à l’année 2015, qui a pour sa part compté dans les 4.098 affaires. Le phénomène est, par ailleurs, étonnant, car selon les propos du prefet Pascal Mailhos,

La grande région Occitanie est la deuxième région la plus pauvre de France après les Hauts de France, avec 16,7 % de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté (13,9 % en Midi-Pyrénées et 19,8 % en Languedoc-Roussillon).

Pascal Mailhos

Mais en vérité, ce même personnage explique que

L'encadrement des crédits revolving, qui étaient il y a quelques années la première cause du surendettement des ménages français, a permis de faire baisser le nombre de surendettés (-8 % en Région, -10 % sur le plan national). Aujourd'hui les crédits à la consommation ne représentent plus que 30 % des dossiers.

Comment se libérer de ses dettes ?

Certains profils peuvent bénéficier d’un effacement de dettes de la part de leur établissement de financement. Pour cela, les emprunteurs doivent répondre à quelques critères décisifs par rapport à leur âge et leur situation professionnelle. Dans la majorité des cas, ce sont toujours les femmes qui se retrouvent sélectionnées pour ce genre de faveur.

Chez les Français, les surendettés se caractérisent par les profils suivants :

  • des personnes seules (à 71%),
  • des locataires entre 35 à 54 ans (à 75%),
  • des chômeurs (à 31%)

En premier lieu, il est à noter que dans la majorité des cas, le surendettement frappe les personnes dont les revenus mensuels n’excèdent pas les 2.000 euros. Puis, en se basant sur le cas de la Haute-Garonne, dont l’endettement moyen des habitants s’élève à 37.500 euros, l’on constate que pour honorer leurs dettes, les gens se mettent, dans 75% des cas, à vendre leurs biens, ou encore à étaler leurs créances.

Toutefois, les banques accordent la faveur de l’effacement de dette par rachat de crédit aux personnes qui n’ont plus de patrimoine immobilier à vendre, et qui présentent une difficulté certaine à rebondir financièrement.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.