La précarité est une problématique à la fois économique et sociale

Ville de Paris

Au vu de la situation socio-économique actuelle notamment la stagnation des salaires et l’envolée des prix, et une inflation au niveau européen qui est désormais passé au-dessus du 1%, la paupérisation des ménages français s’accélère. La hausse du pouvoir d’achat pourrait représenter une solution, mais ne suffira pas à améliorer la qualité de vie des citoyens.

Une situation déjà critique

La France serait-elle au bord d’une explosion sociale causée par la baisse notable du niveau de vie ? Conséquence des politiques économiques et sociales d’austérité appliquées aussi bien en France que dans toute l’Europe, bon nombre de ménages français peinent actuellement à joindre les deux bouts.

Qu’il soit salarié du public ou du privé, retraité et qu’il bénéficie ou non d’allocations et minima sociaux, le citoyen voit son pouvoir d’achat fortement plombé par l’inflation à l’échelle européenne, l’augmentation des prix des besoins de base de l’individu ou encore la hausse constante des taux d’intérêt des différents emprunts.

L’augmentation du pouvoir d’achat comme solution

Selon Force Ouvrière, la première mesure à mettre en place, pour éviter l’explosion sociale, est d’augmenter les salaires afin de donner un coup de fouet aux budgets des ménages, et leur redonner du pouvoir d’achat.

Une campagne pour ce faire a été initiée ce mois de février à l’échelle européenne qui verra la participation des différents acteurs sociaux engagés dans le combat contre la précarité.

Toutefois, certains ménages ont déjà pris le taureau par les cornes en procédant au rachat de crédit d’une part pour éviter la situation de surendettement, et d’autre part pour aérer leur budget mensuel.

Une hausse des salaires est loin d’être la panacée

Hédi Sraieb, Docteur d’État en Économie du développement, estime en revanche qu’une hausse des salaires ne suffira pas à endiguer la situation de précarité des ménages les plus fragiles.

De plus, il ne s’agit pas seulement de résoudre les soucis de liquidité pour enrayer le problème, étant donné que d’autres facteurs entrent en ligne de compte pour assurer un niveau de vie acceptable. Outre les soucis d’argent, il faudra surtout considérer le cadre de vie et l’accès aux impératifs comme les soins médicaux, à l’éducation et à un logement adapté, entre autres droits fondamentaux de chaque individu.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.