Comment ne rien oublier quand vous changez de banque ?

Clients et le banquier

Vu la forte concurrence entre établissements financiers, la mobilité bancaire peut vous procurer de nombreux bénéfices en choisissant la meilleure offre. Pour réussir l’opération, votre intérêt est de bien préparer l’avenir de vos engagements financiers en cours, prêt immobilier, livrets, assurance-vie… en suivant nos conseils pour vous simplifier la vie.

Le transfert d’un crédit immobilier

Changer de banque est une très bonne occasion pour renégocier votre prêt immobilier. Pour Matthieu Robin de l’UFC-Que Choisir, « le crédit immobilier est un excellent moyen pour les banques de vous attirer ». Elles vous proposent des conditions avantageuses, notamment en matière de taux, vous incitant à les choisir aussi pour vos opérations courantes.

Un prêt immobilier en cours n’est en aucun cas un frein à la mobilité bancaire, même si votre contrat prévoit la domiciliation bancaire de vos revenus dans la banque qui vous a accordé ce crédit. C’est une clause abusive qui ne peut pas vous empêcher de négocier un rachat de crédit dans un autre établissement financier.

Pour vérifier la balance entre vos nouveaux frais bancaires et les nouvelles conditions de votre prêt immobilier, nous venons de lancer un service en ligne qui vous permettra de savoir si vous y gagnez. Dans tous les cas, vous pouvez toujours choisir de ne pas bouger votre crédit, en veillant seulement à approvisionner votre ancien compte avant chaque échéance de remboursement.

Des décisions à prendre pour chaque produit d’épargne

Concernant vos placements financiers, certains ne sont pas transférables. C’est le cas du Livret A, du Livret d’épargne logement (LEP) et du livret de développement durable (LDD), que vous devez clôturer pour en ouvrir de nouveaux en changeant de banque. Cela ne prend que quelques jours et ne coûte rien.

Il est également impossible de déplacer vos assurances-vie, qu’il vaut souvent mieux conserver pour continuer à bénéficier des avantages fiscaux dus à leur ancienneté, surtout s’ils ont plus de 8 ans. Quitte à en ouvrir un nouveau pour répartir les risques.

Enfin vous pouvez transférer sans problème votre PEL (Plan épargne logement) et votre Compte épargne logement (CEL) avec l’accord des deux banques et sans perdre leur ancienneté ni changer leurs taux.

Seule une « interdiction bancaire » peut vous empêcher de changer de banque. Et vous devrez ne plus être à découvert et restituer tous vos moyens de paiement avant de clore votre ancien compte.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.