Les réactions à avoir dès la première alerte en cas de surendettement

 Vigilance d'un couple face un endettement

Souvent, les situations de surendettement surviennent lorsque les dettes s’accumulent et que l’emprunteur se trouve face à une difficulté financière ne le permettant pas de procéder au remboursement. En effet, bien qu’anodines, les difficultés financières peuvent aboutir à ce genre de situation. Lorsqu’elle se présente, il faut que l’emprunteur agisse le plus rapidement possible afin de trouver une solution. Zoom sur les réflexes à adopter.

Les solutions pour y remédier

Tout d’abord, les ménages doivent réduire ses charges variables en revoyant à la baisse les contrats d’assurance et téléphoniques. Ils peuvent également vérifier s’ils ont droit à des aides sociales.

S’adresser à leur mutuelle est aussi une solution pour que celle-ci puisse éventuellement les aider, puisqu’elle dispose souvent de fonds d’aide ponctuel. Ceux-ci permettent notamment de régler une échéance de loyer en retard ou un rappel de charges.

Les foyers en difficulté peuvent également faire une demande de rachat de crédit afin de regrouper toutes leurs dettes en un seul et diminuer le montant de leurs mensualités tout en grapillant sur la durée de remboursement.

L’autre solution est de s’adresser à son banquier afin qu’il leur accorde un découvert en crédit amortissable, et ceci pour éviter de cumuler les agios et commencer à procéder au remboursement d’un éventuel découvert.

Les signes avant-coureurs du surendettement

Les signes qui peuvent présager une situation de surendettement sont nombreux et peuvent se cumuler, entre autres l’impossibilité d’épargner, un découvert mensuel, un report des échéances notamment celle des charges de copropriété ou du loyer.

À partir du moment où vous êtes confrontés à de telles situations, vous devez réagir sans perdre de temps pour trouver une solution.

Vous devez commencer par analyser vos finances, voir de près vos extraits bancaires des 3 derniers mois et détailler ainsi les catégories de charges courantes et les frais qui sont incompressibles comme les loyers, les impôts… Ensuite les charges variables comme les assurances, les frais de transports et de téléphone.

La différence entre les charges et vos ressources constitue votre « reste à vivre », qui correspond à la somme dont disposent les personnes chaque mois pour leurs loisirs ainsi que leurs achats…

À partir du moment où le solde est négatif ou faible, vous pouvez estimer que vous faites face à un problème important.

Toutefois, les ménages en difficulté peuvent également déposer un dossier de surendettement à la Banque de France. Si le dossier est recevable, les procédures de saisie sont suspendues, mais pas le paiement de leurs charges courantes.

Elles seront alors inscrites au Fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) et un plan de redressement des finances sera établi afin de renflouer leur situation.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.