Les ménages « médians », pas pauvres, mais pas vraiment riches non plus

Pièces euros

11,6 millions de ménages peuvent être classés dans la catégorie des « médians » en France selon l’Insee. Leur nombre est en constante augmentation ces deux dernières décennies, ce qui ne signifie pas que leur vie est aussi facile que celle des riches ou tout aussi difficile que celle des plus modestes.

Qui sont les Français « médians » ?

La classe « médian » est en majorité constituée par des couples avec deux enfants. Les personnes appartenant à cette catégorie sociale sont des travailleurs qui n’ont pas, ou qui ont peu de diplômes.

Ils sont pour la plupart (61%) ouvriers ou employés, mais en 2005 d’autres professionnels dont les instituteurs et les journalistes ont rejoint leurs rangs depuis une décennie.

La majorité est également propriétaire de leur logement. Et, bien qu’ils ne soient pas à proprement parler modestes ou pauvres, bon nombre d’entre eux disent avoir des difficultés financières. Ils font d'ailleurs partie de ceux qui recourent le plus au rachat de crédit pour stabiliser leur situation.

Une classe sociale à part selon l’INSEE

La définition de « médiane » dit qu’il s’agit du « seuil qui partage une population en deux groupes du même nombre ». Une définition simple des ménages « médians » dirait qu’il s’agit des ménages qui ne sont ni pauvres ni riches.

En d’autres termes, les Français « médians » sont ceux qui n’appartiennent à aucune des catégories utilisées par l’Insee pour ses études. Ils ne font partie ni des ménages pauvres, ni des ménages modestes, ni de ceux plutôt aisés, ni des aisés.

Refusant de les mettre dans la catégorie « classe moyenne » pour laquelle il ne trouve pas de définition adéquate, l’Insee s’est toutefois penché sur leur cas en les qualifiant suivant la hauteur de leur revenu. La classe « médian » est ainsi constituée par les ménages, et les personnes, dont le revenu net mensuel se situe entre 1510 et 1850 euros.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.