Quelques solutions pour éviter le surendettement

 Sortir du surendettement

Le nombre de Français en situation de surendettement augmente. Le réseau d’associations Crésus avance le chiffre d’un million de ménages en fragilité économique. En juin 2017, ce regroupement, qui accompagne depuis 23 ans ces ménages en difficulté, a réalisé une étude permettant d’établir leur profil.

Profil des Français en situation de surendettement

Important Parmi 30 000 des personnes surendettées accompagnées par Crésus, 56 % ont une activité professionnelle, réfutant l’idée selon laquelle le surendettement ne concerne que celles qui se trouvent déjà dans une situation précaire.

Près du quart (24 %) des sondés est composé de retraités, tandis que les personnes invalides et les demandeurs d’emploi représentent 12 % des surendettés. Enfin, 8 % de la population étudiée n’a pu être catégorisée. Les statistiques de Crésus montrent également que la majorité des concernés (53 %) ont entre 35 et 54 ans.

Important L’enquête révèle par ailleurs que le montant moyen de la dette s’élève à plusieurs milliers, voire des dizaines de milliers d’euros, puisque pour la plupart (37 % des cas), il dépasse 45 000 euros.

23 % doivent moins de 15 000 euros, en proportion presque égale 21 % avec ceux qui sont endettés à hauteur de 15 000 euros à 30 000 euros. Enfin, pour la tranche 30 000-45 000 euros se retrouvent 19 % des particuliers.

Propositions de Crésus pour prévenir le surendettement

Avec 194 000 nouveaux dossiers déposés auprès des commissions de la Banque de France en 2016, et 1 million de ménages ayant un plan de surendettement en cours, le regroupement d’associations s’inquiète et propose des parades au surendettement.

Il recommande notamment la mise en place d’un registre national des crédits, et de permettre également aux travailleurs non-salariés et entrepreneurs individuels de bénéficier du dispositif. Plus important encore, l’éducation du public à une bonne gestion financière et budgétaire s’impose, avec l’introduction d’un apprentissage spécifique dès le collège et la création d’une journée nationale du budget.

Rachat de crédit, une solution contre le surendettement

Les Français qui accumulent les crédits ont une autre alternative : le rachat de crédit. Cette opération consiste à transformer ses emprunts en cours, même de différente nature, en un prêt unique. Grâce au réaménagement des modalités de remboursement, les mensualités sont allégées, donnant à l’emprunteur la possibilité de rééquilibrer ses finances.

Avant de faire racheter un crédit, il est néanmoins indispensable de comparer plusieurs offres afin de décrocher le meilleur taux. En outre, c’est l’occasion de changer d’assurance de crédit pour une formule moins coûteuse et maximiser ainsi les économies.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.