49.8 % des sites de rachat de crédit sont en irrégularité

Anomalies relevées par la DGCCRF

Le rachat de crédit séduit un nombre croissant de personnes qui rencontrent des difficultés financières et ont du mal à honorer leurs dettes. Mais méfiance, lors du choix de l’établissement financier, car les organismes sérieux côtoient les sites malhonnêtes. Comment les reconnaître et les éviter ?

Un établissement sur deux ne respecte pas la règlementation en vigueur

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a publié les résultats de son enquête et pointe du doigt les nombreuses plateformes frauduleuses qui affichent des offres très alléchantes sur internet pour appâter les ménages désespérés.

Dans le cadre de la répression de fraudes, les pratiques de 249 acteurs du secteur ont été ainsi passées en revue par le biais du Centre de surveillance du commerce électronique (CSCE), faisant apparaître que près de la moitié des prestataires est en infraction (49,8 %).

  • Les sanctions ne se sont pas fait attendre, sous la forme de 120 rappels à l’ordre, 1 injonction appliquée et 3 procès-verbaux établis.

Par ailleurs, la DGCCRF met les particuliers en garde : certains sites spécialisés dans le rachat de crédit ne sont pas dignes de confiance.

Le manque d’information comme principal problème

En essayant de comprendre les causes d’une telle situation, les enquêteurs ont relevé dans la plupart des cas des irrégularités involontaires résultant d’une méconnaissance des textes qui encadrent les opérations de rachat de crédit.

Il en résulte un manquement à l’obligation d’information des consommateurs, une disposition pourtant clairement établie par la loi, notamment concernant le TAEG et la remise d’un contrat préalable détaillant les conditions d’octroi et les modalités de remboursement.

Les avertissements émis visent donc essentiellement à contraindre les organismes concernés à mettre en place les mesures correctives qui s’imposent.

Mais des sites délibérément malhonnêtes ont également été recensés. Certains n’hésitent pas à se faire passer pour des sociétés de bienfaisance pour se procurer les données confidentielles des demandeurs.

Pour plus de sécurité, l’accompagnement d’un spécialiste du rachat de crédit est recommandé. Non seulement il est en mesure d’identifier les prestataires fiables, mais par rapport à la situation financière du demandeur, il peut conseiller et négocier le taux et la durée de remboursement optimaux.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.