Face à l’inflation, 510 euros manquent au budget mensuel des Français

hausse des prix

L’inflation galopante observée depuis plusieurs mois en France pèse sur le pouvoir d’achat des ménages. Les mesures exceptionnelles d’urgence et dispositifs d’aides mis en place par l’Exécutif ne parviennent malheureusement pas à combler la baisse. Les Français estiment ainsi qu’il leur faudrait 510 euros supplémentaires par mois pour vivre plus confortablement.

Perte de pouvoir d’achat face à la forte hausse des dépenses

Selon le Baromètre du pouvoir d’achat Cofidis/CSA Research,

La somme qui manque aux foyers pour boucler leurs fins de mois atteint un montant record depuis 2014.

Depuis cette date à laquelle cet indicateur a été ajouté au baromètre, le montant dont les ménages ont besoin en plus chaque mois augmente de 43 euros par an en moyenne.

D’après l’enquête,

S’ils pouvaient obtenir cette rallonge de budget, les Français prévoient de le consacrer aux courses alimentaires (53 %) ou à leur facture d’énergie (29 %).

Ces dépenses essentielles sont en effet en forte croissance par rapport à l’année dernière. 82 % des répondants déplorent un enchérissement des prix de l’alimentation, soit une proportion en progression de 12 points sur un an. 8 sondés sur 10 constatent une hausse des tarifs dans l’énergie (+8 points de pourcentage). Enfin, 64 % pointent du doigt la flambée des prix des transports (contre 43 % en 2021).

Les Français n’espèrent pas d’embellie dans l’immédiat. Deux tiers d’entre eux anticipent une détérioration de leur pouvoir d’achat sur les 12 mois à venir, alors qu’ils n’étaient que 37 % à être de cet avis l’an dernier. En outre, 53 % des personnes interrogées notent une dégradation de leur qualité de vie, une proportion en hausse de 14 points d’une année à l’autre.

Quel taux pour votre projet ?

Nouvelle dégradation du pouvoir d’achat attendue

Important Face à cette conjoncture complexe, et alors que l’inflation devrait atteindre 6 % pour 2022, les ménages ont rogné sur les postes non essentiels au cours de l’année écoulée.

58 % comparent systématiquement les prix pour payer le minimum possible, tandis que 35 % ont souscrit un crédit à la consommation.

La situation bancaire des Français est également révélatrice des difficultés financières traversées. Certes,

Important Le pourcentage de foyers dont le compte bancaire se retrouve dans le rouge au moins une fois par an, une part stable à 38 %.

En revanche, le montant des découverts est passé de 316 euros à 368 euros entre 2021 et 2022.

En plus de se serrer la ceinture au quotidien, beaucoup ont reporté certains projets, faute de moyens. Malgré les problèmes budgétaires, 55 % des Français envisagent de réaliser un projet coûteux, un chiffre en repli de 6 points sur un an. Cependant, 41 % d’entre eux n’ont pas la certitude de pouvoir les mener à bien au vu du contexte actuel.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.