Le Métavers est désormais utilisé comme vitrine

personne au volant d'une voiture

La mode a été lancée par les jeux vidéo. Mais depuis son arrivée, le Métavers ne se cantonne plus à son côté ludique et est devenu un univers qui intéresse d’autres grands acteurs économiques. Comme dans la vraie vie, les terrains s’y négocient désormais à prix d’or et les grandes marques s’y dotent de boutiques virtuelles.

Une première dans le monde de la distribution automobile

Il s’agit presque d’un véritable phénomène de mode et il ne fallait pas attendre longtemps avant que l’industrie automobile, plus particulièrement le secteur de la distribution, s’intéresse au monde virtuel. Un peu de la même manière qu’une marque cherche à avoir de la visibilité dans un pays, elle a également tout à gagner en intégrant le Métavers qui fait aujourd’hui partie des supports publicitaires les plus en vogue.

LS Group, le plus grand distributeur automobile en France, l’a bien compris et s’est lancé dans un projet qu’il a baptisé « C-AR(T) », lequel mélange l’univers de l’automobile, l’art et les NFTs. L’objectif premier ne sera pas d’amener les visiteurs à contracter immédiatement un crédit auto pour s’en acheter un, mais plutôt de leur permettre d’échanger avec d’autres passionnés.

LS Group affirme cibler les jeunes en particulier, surtout ceux qui sont plus à l’aise en évoluant dans un environnement entièrement virtuel plutôt que dans un vrai salon de l’automobile. La galerie virtuelle est actuellement en pleine conception, un peu comme un chantier de construction. Et il est d’ores et déjà possible pour le grand public d’assister à l’avancée des travaux.

La plateforme qui accueille le C-AR(T) est Decentraland. Pour y évoluer, le visiteur doit se créer un avatar pour ensuite aller où bon lui semble, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle.

Quel taux pour votre projet ?

Des voitures, mais aussi des œuvres d’art

En tant que « galerie », le C-AR(T) ne profitera pas qu’aux constructeurs automobiles. Il servira également de vitrine pour les jeunes artistes du digital, autrement dit ceux qui conçoivent des œuvres d’art sous forme de NFT.

Si tout se passe comme prévu, le C-AR(T) ouvrira ses portes le 21 juin prochain.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.