Construction : la réparation des toitures en tuiles se complique avec la pénurie de matériaux

construction toiture

Les gros orages qui se sont abattus dans certaines régions mi-juin ont laissé des dégâts importants sur de nombreuses toitures. Faute de pouvoir les réparer rapidement en raison d’une pénurie de tuiles, les habitants ont dû les recouvrir de bâches de fortune. Face à cette forte demande, les matériaux nécessaires à sa fabrication viennent à manquer. Une situation contraignante qui pénalise à la fois les sinistrés, les fournisseurs, mais également les artisans.

La demande reste difficile à satisfaire

Les couvreurs croulent sous les demandes de réparations de toits en tuiles depuis quelques semaines.

Le gérant d’une entreprise à Bordeaux a affirmé qu’il a dû décliner de nombreuses demandes pour

Ne pas faire attendre les clients 6 à 9 mois.

Il a également ajouté que

Les approvisionnements en tuiles étaient déjà compliqués depuis la crise sanitaire avec la fermeture de certaines lignes de production.

Les fabricants ont quand même essayé d’honorer autant que possible les commandes.

ImportantLa Fédération française des tuiles et briques (FFTB) a révélé que leurs productions ont augmenté de +15,1 % en 2021 par rapport en 2020. De même, leurs livraisons ont légèrement progressé de +1,7 % au premier semestre de cette année par rapport à la même période de l’année dernière.

En plus des problèmes de disponibilité des matériaux de construction, les artisans doivent surmonter un autre frein majeur : le manque de personnel jeune formé à l’artisanat. D’après le gérant bordelais, son entreprise recrute en permanence, sans succès.

Pour rappel, les sinistrés ont la possibilité de demander un prêt travaux pour financer les réparations qu’ils doivent entreprendre sur les toits de leurs maisons.

Quel taux pour votre projet ?

Commander des mois à l’avance

Pour faire face à cette rupture de stock de tuiles, les professionnels du secteur sont obligés de réduire leurs marges, de revoir leurs prix à la hausse ou encore de placer leurs salariés en chômage partiel.

D’après la FFTB, quelques clients malins ont fait des stocks importants au regard de la baisse des palettes consignées servant à transporter les tuiles qui retournent auprès des producteurs.

Un artisan témoigne que pour s’en sortir, il est essentiel de passer commande jusqu’à 6 mois à l’avance pour être approvisionné à temps.

Les couvreurs espèrent que les livraisons de tuiles pourront reprendre leur cours normal à partir de l’année prochaine.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.