Une start-up française veut verdir les toits de la capitale

facade de batiment

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, toutes les idées sont bonnes à prendre. Afin d’apporter leur contribution dans ce domaine, trois étudiants français en architecture et en immobilier au Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Boston, ont eu l’idée de couvrir les toitures en pente des constructions parisiennes de plantes vertes. Le but est de préserver les toits tout en améliorant la qualité de l’air et en diminuant les températures estivales.

Quel taux pour votre projet ?

Apporter une valeur ajoutée aux toits inexploités

Le trio a créé la start-up, Roofscapes, qui a participé à la Biennale 2021 d’architecture et d’urbanisme de Séoul, en Corée du Sud, dont le thème principal était la résilience des villes.

Cet événement a été l’occasion de présenter leur projet.

Important Celui-ci prévoit de transformer les toitures pentues en y installant des plateformes végétalisées.

Un certain nombre de projets pilotes sont en cours d’étude dans la Ville lumière.

Les fondateurs de la jeune pousse ambitionnent de se réapproprier les surfaces inexploitées disponibles sur les toits. Selon leurs explications, près d’un tiers des surfaces à plat parisiennes s’y trouvent.

D’après l’un des cofondateurs de Roofscapes,

Ces surfaces constituent un moyen idéal pour la résilience urbaine et pour le confort et le bien-être des habitants de la capitale.

Une étude du National Research Counsil Canada dévoile par ailleurs que la température pourrait être réduite de 2 degrés dans une ville dont la moitié des toits est couverte de végétation.

Quel taux pour votre projet ?

Allier l’intérêt écologique avec l’intérêt humain

Couvrir les toits de végétation est aussi une solution pour améliorer la qualité de l’air.

Cette méthode permettrait en outre de renforcer la rétention des eaux pluviales lors d’orages ou de faire baisser la température de surface du toit.

C’est un moyen d’allier l’intérêt écologique avec l’intérêt humain puisque les occupants pourront profiter d’un espace extérieur d’agrément.

Par ailleurs, s’en servir comme support pour des plantations de verdure permet à la fois de protéger les toitures et de conserver les couches de zinc faisant le charme des toits pentus parisiens. En effet, il suffit d’apposer les plateformes végétalisées en bois préfabriquées par Roofscapes à la verticale sur les murs porteurs des bâtiments.

La start-up envisage d’étendre le projet à d’autres villes denses, telles que Marseille, Toulouse, Lyon et Bordeaux.

En attendant, ceux qui comptent entreprendre des travaux pour améliorer le confort de leur logement à Paris peuvent souscrire un crédit pour financer les opérations.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.