Les étudiants subissent de plein fouet l’emballement de l’inflation

étudiant faisant ses comptes

L’Unef (Union nationale des étudiants en France) vient de publier le rapport de sa dernière enquête sur le coût de la vie. Les résultats de l’étude ont montré que les étudiants subissent de plein fouet l’accélération de l’inflation. En effet, selon ce document, le coût de la vie étudiante a bondi de +6,47 %, soit 35 euros de plus par mois.

Hausse notable de tous les postes de dépenses

Le retour de l’enseignement en présentiel fait exploser la demande de logement alors que les résidences universitaires ne peuvent accueillir que 6 % des étudiants. La plupart n’ont alors d’autres choix que de se tourner vers la location privée.

Et face à l’insuffisance de l’offre, certains ont dû réserver leurs logements dès le début de l’été, et de ce fait, payer des loyers alors qu’ils sont encore en vacances et ne perçoivent pas de bourses.

Et loi de l’offre et de la demande oblige, les loyers, représentant 55 % du budget des étudiants, ont subi une hausse de +1,37 %, avec une moyenne d’environ 564 euros.

Important En même temps, la forte augmentation des prix des produits alimentaires empêche les étudiants de se nourrir correctement. Ce problème de malnutrition touchera davantage ceux qui ne reçoivent pas de bourses et les non-bénéficiaires des APL étant donné que le repas Crous à 1 euro n’est pas accessible à ces derniers.

Il ne faut pas non plus oublier les frais d’inscriptions obligatoires, dont les montants sont exorbitants pour les étudiants étrangers non citoyens de l’UE.

À noter que la souscription d’un prêt étudiant constitue une solution envisageable pour ceux qui sont contraints d’étudier dans des conditions éprouvantes, faute de moyens financiers suffisants.

Plusieurs banques proposent ce type de crédit, mais il convient de comparer les offres des divers établissements pour trouver celle qui répond réellement à ses besoins.

Quel taux pour votre projet ?

Une revalorisation des bourses à la rentrée

Une revalorisation de +4 % des bourses est prévue pour la rentrée, mais selon l’Unef, cette augmentation ne permettra pas de résoudre les problèmes auxquels les étudiants font face actuellement.

L’organisation propose ainsi le versement d’une allocation d’autonomie à tous les étudiants, sans exception. Le montant de celle-ci devrait permettre à chacun de vivre convenablement.

Mais pour cela, il faudrait revoir les modalités de calcul et se baser sur la situation et les revenus de l’étudiant et non sur ceux des parents).


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.