Alipay menacé de disparition dans un contexte de durcissement de la répression réglementaire en Chine

alipay

Selon un récent article du Financial Times, Alipay pourrait disparaître sur décision des autorités chinoises, remplacée par un outil dédié aux prêts. Depuis des mois, les géants chinois des technologies sont visés par une politique sévère de répression réglementaire menée par Pékin.

Projet de création d’une société de notation des prêts à la consommation

Important Pékin projette de lancer une agence de notation de prêts à la consommation dont certains actionnaires sont des entreprises soutenues par l’État.

C’est le cas de Hangzhou Finance and Investment Group et Zhejiang Electronic Port, qui pourraient ainsi acquérir 5 % de parts chacune. À leurs côtés, Ant Group, propriétaire d’Alipay, et Zhejiang Tourism Investment Group Co Ltd investiraient à hauteur de 35 % du capital.

Le quotidien financier britannique ajoute que

La filiale d’Alibaba aurait en outre l’obligation de communiquer à cette entreprise en partie détenue par l’État les informations personnelles sur lesquelles elle base ses décisions d’octroi de crédit.

D’après le Financial Times,

Plusieurs fintechs sont visés par le durcissement de la répression réglementaire de Pékin en matière de concurrence, de gestion des données personnelles et de monnaies numériques.

Récemment, le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information (MIIT) a ordonné la levée du blocage de liens entre services concurrents par les géants de la technologie.

La firme de Jack Ma dans le collimateur du régulateur chinois

Ant Group est l’un des premiers mastodontes du secteur à en faire les frais. En 2020, le groupe a subi un double revers :

Important Le rejet de sa demande d’introduction en bourse valorisée à 37 milliards de dollars, et l’obligation de se transformer en holding financière, qui a imposé une restructuration majeure.

Et ce n’est pas tout : en avril 2021, Alibaba, sa maison-mère, a écopé d’une amende de 2,75 milliards de dollars (l’équivalent de 2,31 milliards d’euros) par le régulateur local du marché pour deux motifs : violation des règles anti-antitrust et abus de position dominante.

Ces différents événements ont eu des répercussions lourdes sur les cours des actions Alibaba et Tencent, qui ont plongé de 4,23 % et 2,45 % respectivement sur la place boursière hongkongaise.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.