La prime de 6000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique est maintenue pour 2022

rechargement de voiture électrique

Le secteur des transports est désigné comme étant l’un des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre. Réduire l’impact environnemental des solutions de mobilité constitue par conséquent une priorité pour le gouvernement français. À ce titre, différentes mesures sont mises en œuvre pour encourager le passage à l’électrique, notamment le versement d’une prime à l’achat de 6000 euros.

Un bonus écologique pour encourager l’achat de véhicules électriques

Les véhicules électriques séduisent un nombre croissant de ménages. Avec la densification progressive du réseau de points de recharge et l’évolution des batteries, l’autonomie ne représente plus un obstacle majeur. En revanche, le prix reste rédhibitoire pour beaucoup. Même s’il est possible de trouver un prêt auto à des conditions relativement intéressantes, l’investissement est trop lourd.

ImportantPour lever ce frein, les pouvoirs publics ont créé un bonus écologique de 6000 euros.

Le 20 octobre dernier, le ministre de l’Économie a annoncé

La prolongation du dispositif en l’état l’an prochain afin de faciliter la transition écologique des Français.

Contrairement à ce qui était prévu, le montant de la prime à l’achat ne va donc pas baisser de 1000 euros en 2022.

Le locataire de Bercy a ajouté que

L’État a un devoir d’accompagnement envers les consommateurs.

Pour lui,

Il ne suffit pas d’un soutien financier pour inciter la population à adopter les usages décarbonés, un véritable accompagnement est indispensable.
Quel taux pour votre projet ?

Les critères d’obtention de la prime à l’achat d’une voiture propre

Les Français qui souhaitent remplacer leur voiture par un modèle aux émissions de CO2 très faibles ont tout intérêt à demander cette aide financière afin de réduire le coût d’un crédit.

Celle-ci est accessible, qu’ils envisagent un achat classique ou une location de longue durée. Son octroi est cependant soumis à conditions :

  • l’acquéreur ou le « locataire » doit avoir atteint l’âge légal de la majorité et résider de manière permanente en France ;
  • le véhicule doit être neuf et ne pas rejeter plus de 50 g de CO2 par kilomètre ;
  • une durée de détention ou de location minimale de 2 ans est imposée ;
  • la revente de l’auto est interdite avant 6 mois ou 6 000 kilomètres ;
  • l’immatriculation doit se faire dans une série « définitive ».

Le site Service public précise en outre la date limite à respecter pour l’envoi du formulaire de demande du bonus : la démarche doit être effectuée dans les 6 mois suivant la date d’émission de la facture .


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.