Orange Bank bien décidée à lutter pour sa survie

femme sur son smartphone

L’expérience de l’opérateur de téléphonie mobile dans le secteur bancaire n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là. Les difficultés s’accumulent autant que les pertes financières. Une situation délicate qui a amené sa partenaire, Groupama, à quitter le navire. Mais Orange s’accroche et a lancé une mission « sauvetage » pour sa banque mobile.

Des pertes colossales et un désistement

Le contexte est loin d’être idéal pour Orange Bank. En effet, dans un milieu très concurrentiel, l’activité peine à décoller. Pire, les pertes continuent de s’accumuler.

La mésaventure pourrait s’expliquer en partie par la décision du cofondateur, l’assureur mutualiste Groupama, de quitter l’aventure et de rechercher un repreneur pour ses 27,1 % de parts dans le capital de la banque mobile.

Pour rappel, entre fin 2017, date de son lancement, et fin 2020, la banque mobile a accusé une perte d’exploitation colossale de 643 millions d’euros. Pour la seule année 2020, ses pertes se sont élevées à 195 millions d’euros.

Les résultats sont d’autant plus difficiles à expliquer que les nouveaux clients continuent à affluer. À en croire les chiffres communiqués par Orange Bank, elle enregistre chaque mois 40 000 nouveaux clients.

Et en France, les deux aspects de son métier, à savoir la banque d’un côté et l’assurance de l’autre, sont florissants (800 000 clients dans chaque branche). Ajouté à cela que la banque a développé des offres payantes auxquelles 90 % de ses clients français ont souscrit volontiers.

Quel taux pour votre projet ?

Orange Bank fait preuve de persévérance

Si Groupama a décidé de baisser les bras, l’opérateur en téléphonie mobile ne semble pas résigné et a déjà mis en place un plan de sauvetage de sa banque. N’ayant pas réussi à convaincre d’éventuels partenaires, il s’est résolu à reprendre les parts de Groupama.

Important Et pour se relancer, il a injecté 230 millions d’euros supplémentaires dans le capital de la banque mobile.

Par ailleurs, pour se frayer une place sur le marché du crédit à la consommation, il s’est allié avec Younited Crédit.

La néobanque ne devrait pas encore retrouver le chemin du profit pour cette année, mais elle mettra tout en œuvre pour réduire de manière considérable ses pertes d’exploitation grâce à ces nouvelles stratégies mises en place.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.