Les appareils électroménagers premiers prix en rupture de stock

Femme de choisir une cuisinière

À cause de la hausse des coûts de transport, mais aussi de la pénurie de matières premières, les appareils électroménagers bas de gamme désertent de plus en plus les rayons au grand dam des consommateurs. Cependant, les marques françaises et européennes, situées à une classe au-dessus, semblent tirer profit de cette situation.

Des produits plus chers, mais disponibles de suite

Dans toutes les grandes surfaces dans l’Hexagone, c’est au rayon de l’électroménager que le flux de clients est le plus important.

Important Pourtant, les modèles premiers prix tendent à disparaître des rayons. Et pour cause, les produits sont de moins en moins disponibles alors que le délai d’attente pour l’arrivage de nouveaux stocks s’allonge.

Les clients se dirigent ainsi vers les produits un peu plus chers, mais disponibles de suite.
Une consommatrice estime qu’elle préfère investir dans des équipements, dont la durée de vie est d’au moins une dizaine d’années.
Si vous faites partie de ceux qui souhaitent acheter des électroménagers de bonne qualité, mais que votre budget est insuffisant, concrétisez votre projet en souscrivant un crédit consommation.
Avant de vous octroyer le prêt, l’établissement bancaire évalue votre solvabilité en calculant votre taux d’endettement. En général, celui-ci ne doit pas excéder 33 %.
Vous pouvez aussi utiliser un crédit conso pour financer un voyage, réaliser des travaux d’amélioration de votre logement, renouveler tout le mobilier de votre maison ou encore acquérir une nouvelle voiture.
Quel taux pour votre projet ?

Une situation qui profite au « made in France »

Un peu plus d’un tiers des gros électroménagers commercialisés en France proviennent d’Asie.

Important Cependant, avec l’explosion du coût du fret maritime (les coûts ont été multipliés par cinq), il est préférable de se tourner vers les produits « made in France », étiquetés milieu de gamme.

Une usine de l’entreprise Brandt située dans la région d’Orléans (Loiret) fabrique et assemble presque toutes les pièces dans ses locaux, ce qui lui permet de se développer très rapidement.

Selon Simon Barbeau, PDG du groupe Brandt,

Notre production a doublé en 2021 par rapport à l’année dernière. Cette croissance fulgurante nous permet de recruter du personnel et d’augmenter notre capacité de production.

Simon Barbeau

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.