Par crainte d’une contamination, les Français privilégient les moyens de transport individuel

Peur contamination moyen transport

Même s’il n’est pas encore question de la fin des transports en commun, la popularité de ces derniers a fortement chuté depuis l’apparition de la Covid-19, encore plus lors de la deuxième vague. Aujourd’hui, d’après une enquête récente, les Français privilégient les mobilités individuelles, troquant le métro et les bus pour la voiture, le vélo ou même la marche.

La psychose s’installe dangereusement

La pandémie de Covid-19 a bouleversé le quotidien de l’humanité tout entière, à bien des égards. La peur d’une contamination a rendu les gens méfiants, ce qui est tout à fait compréhensible.

ImportantSelon ladite enquête, pour plus d’un usager sur deux (52 %), la raison de leur réticence vis-à-vis des transports publics vient du fait qu’ils doutent de la capacité d’autrui à observer à la lettre les gestes barrières.

En toute logique, suite à la psychose qui s’installe, la popularité des transports en commun auprès des usagers dégringole. Les notes obtenues sont à peine au-dessus de la moyenne, à savoir entre 5,7 et 6,2/10.

Quel taux pour votre projet ?

À chacun son véhicule

Désormais, pour leur déplacement quotidien, les Français préfèrent se tourner vers les solutions de mobilité individuelle. Selon la même notation que pour les transports en commun, les véhicules individuels récoltent un score variant de 7,3 à 8,2/10.

Cet état de fait constitue une véritable aubaine pour les vendeurs de voitures et les organismes proposant des crédits auto. En effet, sans grande surprise, 15 % des automobilistes affirment utiliser leur véhicule beaucoup plus qu’avant. Une baisse d’utilisation est bien constatée chez 12 % des sondés, mais selon toutes vraisemblances, ceci n’est pas en faveur des transports en commun, mais bien une conséquence directe du télétravail.

L’occasion de faire du sport

La voiture n’est pas le seul moyen de transport à avoir gagné en popularité. Les deux-roues, les vélos et les trottinettes ont également vu leur usage augmenter de manière significative depuis le début de la pandémie.

Mais surtout, les Français semblent avoir redécouvert la joie et les bienfaits de la marche. Depuis le début de la pandémie, ils sont plus de 22 % à préférer se déplacer à pied, un excellent moyen d’observer les gestes barrières tout en faisant un bon exercice physique.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.