Paiement fractionné : la résistance s’organise chez Oney face à l’arrivée de nouveaux concurrents

 462236419

Suite à l’arrivée du géant de paiement suédois Klarna sur le marché français, les néobanques tricolores adoptent une stratégie de différenciation afin de conforter leur positionnement. Parmi celles qui cherchent à se distinguer figure la filiale du groupe BPCE, Oney Bank. Celle-ci vient de lancer une nouvelle solution permettant de payer toutes ses dépenses en plusieurs fois.

Avec cette offre baptisée Oney+, ses clients peuvent fractionner tous les paiements auprès des commerçants et prestataires de services, même ceux qui ne proposent pas de facilités de paiement. Pour cela, il faut ouvrir un compte de paiement à l’aide de l’appli Oney+. Il s’agit d’une offre sans engagement de durée et qui ne nécessite pas un changement de banque.

Quel taux pour votre projet ?

Fractionner en 3 fois ou 4 fois le paiement de chaque dépense

Oney+ offre ainsi aux consommateurs la possibilité de fractionner en 3 fois ou 4 fois le paiement de chaque dépense.

La néobanque propose deux formules d’abonnement :

  • Oney+ original associé à une carte Visa Classic ;
  • Oney+First avec une carte Visa Premier.

Important Quelle que soit la formule choisie par le souscripteur, l’accès à l’offre est conditionné par l’ouverture d’un compte de paiement via l’appli mobile Oney+.

Le crédit occasionne des frais :

  • 1,45 % du montant de la transaction, dans la limite de 15 €, pour un prêt remboursable en 3 fois ;
  • 2,2 % du montant de la transaction, dans la limite de 30 €, pour celui remboursable en 4 fois.

L’offre est valable pour toute opération de règlement effectuée avec la carte (supérieure à 1 euro).

Le retrait d’espèces n’y est pas inclus, mais l’utilisateur a tout de même droit à 3 retraits gratuits par mois avec la carte Visa Classic, et 5 retraits gratuits par mois avec la carte Visa Premier.

Couvrir 80 % du commerce en ligne en Europe d’ici les quatre prochaines années

Détenant 30 % de part de marché du paiement fractionné en France, Oney compte renforcer sa position avec cette nouvelle solution. La néobanque envisage d’ailleurs de lancer cette offre à l’international dans un proche avenir étant donné qu’elle est déjà présente dans 7 pays européens.

Selon son numéro un, Jean-Pierre Viboud, la filiale de la BPCE ambitionne de

Couvrir 80 % du commerce en ligne en Europe dans les quatre prochaines années.

Jean-Pierre Viboud


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.