Les bugs des logiciels intégrant le nouveau mode de calcul de DPE compliquent laprocédure de diagnostic

application énergetique

L’entrée en vigueur du nouveau DPE depuis le 1er juillet implique l’utilisation de logiciels de calcul 3CL-DPE-2021 par les diagnostiqueurs immobiliers. Ces outils devront faire l’objet d’une série de tests et d’une validation au plus tard le 1er janvier 2022. Autrement, le diagnostic réalisé pourrait ne pas être avalisé, d’autant plus que le contenu de ce document est désormais opposable.

Or, il s’avère que les applications qui intègrent le nouveau mode de calcul présentent des dysfonctionnements qui rendent la Fidi (Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier) perplexe.

Les tests des logiciels prennent du temps

Selon la fédération, le ministère a indiqué que pour être validé, le logiciel devra satisfaire à 150 tests. Sauf qu’au 1er juillet, seulement 12 tests ont été réalisés sur les outils développés par les éditeurs, ce qui pourrait rendre les DPE invalides.

Important En effet, un diagnostic de performance énergétique effectué sur le même logement au cours du mois de juillet 2021 et un autre en janvier 2022 pourraient donner des classements différents. De plus, obtenir un numéro de certification de la conformité du DEP auprès de l’Ademe est devenu un parcours du combattant pour les diagnostiqueurs à cause des problèmes au niveau des logiciels.

De leur côté, les propriétaires qui ont procédé à la rénovation ou à la mise aux normes de leur logement doivent présenter un certain nombre de documents justifiant les travaux réalisés au diagnostiqueur.

À défaut, ils pourront voir basculer le classement énergétique de leurs habitations et voir leurs efforts et éventuellement l’investissement financé par un prêt travaux devenir inutiles.

Les passoires thermiques interdites à la location dès 2025

Important Selon la loi Climat, les logements dotés d’une étiquette G ne pourront plus être loués dès 2025. Et ceux avec une étiquette F subiront le même sort à partir de 2028. Les logements classés E feront également partie de cette liste en 2034.

Pour la Fnaim, le nouveau DPE pénalisera tout particulièrement les logements chauffés au gaz et au fioul (ils sont 800 000). En revanche, ceux qui utilisent un système de chauffage électrique, et au bois (au nombre d’environ 800 000 également), pourront voir leurs notations s’améliorer.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.