Rénovation énergétique et relance post-Covid : les députés avancent leurs suggestions

Rénovation énergétique et relance

Pour relancer le marché de l’automobile, le gouvernement n’a pas hésité à mettre l’accent sur la transition énergétique en demandant aux constructeurs de se focaliser sur la production de voitures propres. Pour la relance du marché immobilier, l’exécutif devrait observer une politique similaire. Les députés semblent partager le même point de vue et suggèrent quelques réformes en ce sens.

Les députés appellent à un meilleur déploiement de l’éco-ptz

Le projet de loi de finances 2021 devrait comporter de nombreux dispositifs d’aides susceptibles de favoriser la relance économique et de pérenniser les acquis.

Dans son élaboration, l’exécutif sollicitera les parlementaires afin que ces derniers lui soumettent leurs idées en vue d’une relance efficace. Selon toute vraisemblance, l’environnement devrait se retrouver au centre du projet, notamment la transition énergétique du parc immobilier, que ce soit le résidentiel ou le locatif.

Par « rénovation », il est évidemment question de l’amélioration de la performance énergétique. Mais peu de propriétaires sont actuellement enclins à opérer de gros travaux, refroidis par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Le gouvernement devra mettre la main à la poche pour mettre en place de nouveaux dispositifs d’aide et/ou renforcer la portée de ceux existants.

Concernant les dispositifs en place, l’éco ptz a déjà montré qu’il était efficace. Plus que jamais, ce dispositif peut être un levier pour inciter les propriétaires (bailleurs ou occupants) à améliorer leur système d’isolation. Mais le dispositif comporte certaines lacunes qu’il faudra combler.

ImportantSelon le rapport rédigé par la députée socialiste Marie-Noëlle Battistel et le député centriste Philippe Bolo, le déploiement de ce prêt gratuit nécessite encore quelques efforts. À l’heure actuelle, le nombre d’établissements bancaires habilités à le distribuer reste très faible, ce qui en limite la portée.

Permettre au locataire de lancer des travaux de leur plein gré

Dans leur rapport, les députés ont également noté que de nombreux locataires voudraient entreprendre des travaux visant à optimiser le confort de leur habitat. Mais pour cela, l’accord du propriétaire est impératif.

La proposition des députés est donc d’offrir plus de liberté aux locataires en outrepassant, en quelque sorte, l’aval du propriétaire. Les travaux seraient entièrement financés par les locataires.

ImportantLorsque le bail arrive à son terme et que les deux parties procèdent à un état des lieux, si les travaux effectués améliorent le score du logement sur le diagnostic de performance énergétique (DPE), le locataire sera dispensé de la remise en état.

Ledit rapport comporte d’autres suggestions, mais globalement, les députés exhortent le gouvernement à élargir le volume et la portée des aides. Mais avant que l’exécutif ne communique sa décision finale, toutes les idées émises seront encore débattues à plusieurs reprises afin de déterminer leur faisabilité.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.