Les nouvelles dispositions concernant MaPrimeRénov révoltent les professionnels du bâtiment

Maprimerenov colère des professionnels

L’État a décidé de revoir à la baisse le montant des aides pour l’isolation thermique par l’extérieur. Une décision vivement critiquée par les professionnels du bâtiment qui dénoncent de nombreux abus. Pratiques frauduleuses, malfaçons… Différentes dérives ont été rapportées autour de ce dispositif. Selon le groupement, le plafonnement de l’aide ne résout pas le problème.

Plafonnement des aides

Les pouvoirs publics ont révisé les critères de la prime à l’isolation thermique par l’extérieur, MaPrimeRénov.

ImportantDepuis la mi-juillet, les montants de l’aide sont passés de 75 à 60 euros par mètre carré pour les ménages à faible revenu, et de 100 à 75 euros par mètre carré pour les ménages à très faible revenu. La surface éligible est désormais plafonnée à 100 mètres carrés par opération.

Cette révision intervient après la dénonciation des pratiques frauduleuses autour du dispositif par les médias en ligne.

La Fédération française du bâtiment fait part de sa déception suite à la décision de l’Etat de réviser à la baisse les montants de cette aide. Aussi, elle dénonce les dérives autour de ce dispositif.

Pratiques frauduleuses, travaux bâclés, malfaçons… Ces faits se sont multipliés depuis l’entrée en vigueur des offres de rénovation énergétique à 1 euro.

Quel taux pour votre projet ?

Multiplication des arnaques

Pour bénéficier du montant maximum accessible via MaPrimeRénov, certains professionnels se livrent à de fausses déclarations, en gonflant la surface des murs isolés.

De nombreux ménages sont également victimes des arnaques à la rénovation énergétique à 1 euro. Après avoir versé l’euro qui leur permet de profiter de l’aide, les travaux commencent. L’intermédiaire abandonne le chantier dès qu’il perçoit la totalité de l’aide à la rénovation énergétique, laissant la maison dans un état désastreux.

Le ménage se retrouve alors dans l’obligation de financer lui-même l’isolation sans pouvoir prétendre à une autre aide. Le dispositif n’étant accessible qu’une seule fois.

Une décision contestée

La Fédération estime que le plafonnement des aides facilite l’obtention des Certificats d’Économie d’énergie par les entreprises peu scrupuleuses qui bâclent leurs travaux. Ces mesures sont pénalisantes pour les ménages modestes et les professionnels qui effectuent correctement leur travail.

Pourtant, elles ne résolvent pas le problème. Les intermédiaires continuent en effet d’obtenir des certificats d’économie d’énergie pour des isolations de mauvaise qualité.

Ce rabotage freine par ailleurs la dynamique de la rénovation énergétique qui a déjà du mal à s’amorcer, malgré la possibilité d’un cumul avec l’éco-ptz et la TVA réduite.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.