Explosion de la demande de prêts personnels et cartes de crédit avec le ralentissement de l’économie indienne

femme qui fait des achats a domicile

Le ralentissement de l’économie indienne entraîne une forte hausse de la demande de crédits à la consommation. Un rapport récent montre une augmentation du solde impayé des cartes de crédit, indiquant que les ménages s’endettent pour faire face à leurs dépenses quotidiennes. En parallèle, le climat incertain pèse sur les prêts immobiliers et auto.

Explosion des dettes sur cartes de crédit pour financer le quotidien

Selon le rapport India Retail Credit Trends de TransUnion Cibil,

« Le crédit à la consommation a connu une forte croissance au troisième trimestre 2019, porté par une augmentation de la demande pour les prêts personnels et les cartes de crédit ».

Néanmoins, l’encours global n’a augmenté que de 13 %, contre 23,2 % l’année précédente, d’autres catégories (prêts immobiliers, prêts auto) s’affichant en repli entre juillet et septembre 2019.

Les encours des cartes de crédit et le nombre de comptes ont ainsi connu une augmentation de 40,7 % au lieu 29,8 % à la même période en 2018. Ces chiffres ont porté l’encours total à 1 090 milliards de roupies et le nombre de cartes actives en circulation à 44,5 millions.

La croissance de la consommation étant atone, les économistes attribuent l’utilisation accrue des cartes de crédit par le

Important Besoin pour les ménages à faible revenu de recourir à la dette pour financer leurs besoins quotidiens.

Malgré une valeur nominale faible des transactions, le boom du commerce de détail explique l’atteinte d’un montant cumulé élevé. Ces experts recommandent ainsi la plus grande vigilance aux banques afin d’éviter un boom des impayés. Car à raison de 2 % à 3 % par mois, les consommateurs paient parfois plus de 30 % d’intérêts par an et se retrouvent dans l’incapacité de rembourser leur dû.

Quel taux pour votre projet ?

Prêts personnels en hausse, crédits immobiliers et auto en repli

Le rapport Cibil note également une progression annuelle de 28 % des encours des demandes de prêts aux particuliers au troisième trimestre 2019.

Il souligne

« Un bond spectaculaire du volume de nouveaux crédits personnels au troisième trimestre 2019 (+133,9 %), la demande continuant de s’accélérer ».

Avec près de 7,3 millions de souscriptions de prêts personnels entre juillet et septembre 2019, les volumes ont plus que doublé par rapport au troisième trimestre 2018. Autre fait intéressant, près de 42,6 % des acquisitions de prêts personnels provenaient de personnes âgées de 18 à 30 ans. La hausse a été plus marquée dans les zones semi-urbaines et rurales (+31,5 %) que dans les zones métropolitaines et urbaines (+25,8 %).

En parallèle, la baisse de la demande pour les voitures particulières a freiné la progression des prêts automobiles, dont les encours n’ont augmenté que de 10,3 % au troisième trimestre 2019, contre 16,8 % l’année dernière.

Les prêts immobiliers, qui représentent environ 50 % du portefeuille, ont également connu une croissance plus lente au cours du trimestre. Face au climat d’incertitude actuel, les candidats à l’accès à la propriété repoussent leur achat.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.