La Sécurité Sociale est-elle en danger suite à la blessure de Neymar ?

Sécurité Sociale blessure Neymar

Suite à la blessure de Neymar, le PSG devra poursuivre sa saison sans lui mais le club n'est pas le seul à être touché. En effet, étant considérée comme un accident de travail, la blessure aura des conséquences chez la Sécurité Sociale.

Quelles conséquences pour la Sécurité Sociale ?

Récemment c'est le Classico qui s'est déroulé au Parc des Princes, un match de football opposant le Paris Saint-Germain à l'Olympique de Marseille. Plusieurs stars étaient présentes sur le rectangle vert, dont Neymar da Silva Santos Júnior, plus connu sous le nom de Neymar Jr. Malheureusement pour le club parisien, la star qui a coûté 222 millions d'euros s'est fracturée au cinquième métatarsien.

Cet accident sportif est considéré comme un accident de travail et dans ces cas-là, la Sécurité Sociale doit indemniser la personne blessée à hauteur de 60 % de son salaire journalier. En sachant que l'étoile montante du PSG touche un salaire de 3,1 millions d'euros par mois, la Sécu devrait payer environ 60 000 euros par jour.

Heureusement pour la prévoyance sociale, des plafonds existent concernant le montant des salaires. En effet, durant les 28 premiers jours d'arrêt de travail, l'Assurance maladie peut indemniser la personne accidentée, au maximum de 198.81 euros par jour et de 265.09 euros à partir du 29ème jour. Pour le moment, suite aux examens médicaux, la blessure de Neymar est estimée à environ 2 mois, ce qui équivaudrait à environ 14 000 euros pour la Sécurité Sociale.

Le perdant dans cette histoire reste le club de la capitale, qui devra verser le reste du salaire de sa star pendant la durée de sa blessure.

L'assurance pour les footballeurs

Compte tenu des nombreux changements dans le football, les compagnies d'assurances ont dû s'adapter. En effet, lorsque l'on connaît les montants actuels des transferts et des salaires dans ce sport, on se doute bien que les risques de blessures peuvent entraîner de plus grosses conséquences chez les assureurs comme chez les clubs.

Pour des blessures de longues durées, les footballeurs souscrivent des complémentaires santé alors que les clubs, eux, peuvent ressortir gagnants financièrement suite à la blessure d'un joueur. À titre d'exemple, le joueur du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a ses jambes assurées à un peu plus de 100 millions d'euros, c'est-à-dire qu'en cas d'une grave blessure au niveau de cette partie du corps, le club espagnol sera indemnisé à hauteur de cette somme.

Il faut savoir que la Sécurité Sociale, malgré les salaires astronomiques de certains footballeurs, n'est pas forcément impactée. En effet, en plafonnant les indemnités, l'Assurance maladie ressort finalement gagnante d'une blessure comme celle de Neymar. Elle dépense donc moins que les cotisations perçues grâce aux footballeurs.

Dans un rapport de l'Union des Clubs Professionnels de Football (UCPF), un déséquilibre avait déjà été annoncé lors de l'année 2004. Cette année-là, la Sécurité Sociale avait bénéficié de 8.5 millions d'euros dans ce domaine, pour 2.4 millions d'euros d'indemnités, c'est-à-dire un gain 3.5 fois plus élevé que la perte.

En résumé, la Sécurité Sociale ne peut que se réjouir de la blessure de Neymar, sauf si elle est supportrice du Paris Saint-Germain...

Archives

Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
habitation
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.