La banque britannique Lloyds prévoit de réduire ses activités de change

banque lloyds

Le groupe britannique Lloyds Banking Group prévoit de réduire ses activités de trading de devises d’ici la fin de l’année 2020. Plusieurs sources proches du dossier indiquent que cette décision est liée à la faible rentabilité et de la concurrence croissante sur ce marché.

Baisse des activités de trading de devises

Dans le cadre d’une revue de sa stratégie mondiale annoncée en début 2018, le plus grand distributeur de prêts hypothécaires et fleuron de l’économie britannique a annoncé son intention de se concentrer davantage sur son offre numérique ainsi que sur le secteur des petites et moyennes entreprises.

Une source proche du dossier affirme que la banque limitera ses services de change gérés en direct aux devises du G10 telles que le dollar, la livre sterling et l’euro.

Selon ce professionnel,

L’essentiel des réductions interviendra dans la division des ventes aux entreprises.

Il souligne par ailleurs que

L’activité de change se fera principalement par la voie électronique.

Réduction des équipes affectées à l’activité de change

D’après un ancien employé, « une dizaine d’emplois est menacée ». Il ajoute que Lloyds a déjà réduit son équipe affectée aux activités de change, en particulier dans la branche corporate. Si aucun chiffre n’a filtré quant aux éventuelles suppressions d’emplois, une autre source indique que la réduction d’effectifs est « certaine » et devrait même être effective « avant juin ».

D’après The Guardian, reprenant une note de service interne,

Le groupe a récemment prévenu ses 60 000 employés de s’attendre à une réduction des primes.

Important Cette annonce intervient après l’atteinte d’un pic à 1,8 milliard de livres sterling (2,35 milliards de dollars) dans l’affaire des ventes abusives de contrats d’assurance de prêt (les fameux PPI).

Un porte-parole affirme néanmoins que la banque reste

Déterminée à répondre aux besoins de ses clients en matière de change dans les principales devises des marchés émergents et n’a pas l’intention de modifier son offre.

Tendance au retrait des petits acteurs du marché du trading des devises

Bien qu’aucune donnée ne soit disponible sur le poids réel de l’activité de trading de devises de Lloyds, un consultant influent de l’industrie l’a estimée à environ 200 millions de dollars, un chiffre moindre par rapport aux 3 à 4 milliards de dollars de Citigroup et les 6,6 billions de dollars de flux quotidiens sur le marché mondial des changes.

Important Cependant, même en étant un acteur mineur, Lloyds renforce une tendance plus large au retrait des organismes financiers du secteur du trading de devises en raison de marges de plus en plus réduites.

Des années de faible volatilité pèsent sur la rentabilité de l’activité, et le repli des petits acteurs a vu les cinq premières banques renforcer leur emprise sur le marché, dont elles détiennent désormais jusqu’à 50 % de parts.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.