Les autorités financières alertent sur la prolifération des arnaques autour du coronavirus

marteau de juge et mot covid

L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement qui l’accompagnent privent des milliers de Français d’une partie, voire de l’intégralité de leurs revenus. Ils sont d’autant plus vulnérables aux arnaques qui se multiplient dans les domaines de la finance et de l’assurance. Les autorités recommandent ainsi la plus grande prudence aux épargnants.

Des escroqueries sous différentes formes autour du Covid-19

Important L’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) révèlent une multiplication des discours publicitaires fallacieux utilisant le virus covid-19 comme mot-clé.

Les personnes malveillantes exploitent l’anxiété des consommateurs face à la propagation de la maladie.

Elles alertent ainsi le public sur la prolifération des escroqueries aux formes très variées. Elles citent notamment des offres de placements supposément alléchantes portant sur des supports tangibles comme les métaux précieux, les grands vins, etc.

Elles mentionnent également les produits bancaires ou d’assurance présentés comme peu risqués, faciles et rapides à souscrire sans contrôle du profil de l’investisseur, mais surtout, pour toucher la corde sensible des Français, assortis d’un rendement élevé.

Enfin, certains appels aux dons ou à l’investissement dans des sociétés cotées opérant dans des secteurs spécifiques sont courants, avec la promesse d’une hausse rapide de leur valorisation à la faveur de l’épidémie.

Les précautions préconisées par l’AMF et l’ACPR

Pour éviter toute mauvaise surprise, des règles simples doivent être respectées.

  • D’une part, l’envoi de renseignements confidentiels par courriel, par téléphone ou sur un site web quelconque via un formulaire est à proscrire. Parmi ces informations figurent :
  • les coordonnées personnelles (adresse physique, numéro de téléphone),
  • les identifiants bancaires,
  • le numéro de carte de crédit et le code de vérification,
  • les données relatives à son patrimoine, notamment ses placements en cours…

En effet, ces éléments sont exploités par les escrocs pour le vol d’identité, pour effectuer des retraits, virements ou achats en ligne. Les numéros de téléphone sont utilisés pour des campagnes de démarchage agressif et abusif.

  • L’AMF et l’ACPR enjoignent ainsi les particuliers à se méfier des appels téléphoniques, des courriels émanant soi-disant de la banque, d’un organisme public, de son opérateur de téléphonie mobile ou de son FAI, de son fournisseur d’énergie, etc.
  • Par ailleurs, avant de réaliser un investissement dans le domaine bancaire, financier ou de l’assurance ou de souscrire à une offre, il est indispensable de vérifier la fiabilité de l’organisme ou l’intermédiaire.

S’il s’agit d’un produit d’assurance comme l’assurance d’emprunt immobilier, l’Orias met à la disposition des internautes le registre des intermédiaires en assurance : l’inscription de la société est gage de professionnalisme.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.