La perte d'emploi, une garantie supplémentaire pour un crédit immobilier

Un salarié ayant perdu son travail

Lors de la souscription d’un emprunt immobilier, la banque impose également l’adhésion à une assurance pour le couvrir jusqu’à son terme. Celle-ci comprend des garanties obligatoires, comme les garanties décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). En revanche, la garantie perte d’emploi est facultative, mais recommandée pour certains profils d’emprunteurs.

La garantie perte d’emploi, facultative, mais fortement recommandée

La garantie perte d’emploi est une garantie emprunteur facultative, mais que certaines banques l’exigent systématiquement. Sous certaines conditions, si le détenteur du crédit se retrouve sans emploi, l’assureur prend le relai pour le paiement des mensualités de remboursement pendant une période prédéfinie.

Si l’emprunteur opte pour le contrat d’assurance de la banque, la garantie perte d’emploi est comprise dans la couverture. En effet, ces contrats de groupe qui reposent sur la mutualisation des risques proposent à tous les adhérents les mêmes garanties et un tarif standardisé.

Celui-ci peut cependant être majoré par l’âge, d’éventuels problèmes de santé de l’assuré, le tabagisme, l’exercice d’une profession considérée à risques ou la pratique régulière d’un sport extrême.

C’est pourquoi, avec l’ouverture du marché, il est recommandé de chercher une protection individuelle mieux adaptée à son profil et à ses besoins. De plus, un tel choix permet généralement à l’emprunteur de réaliser des économies substantielles, raison pour laquelle un nombre croissant de personnes s’y intéresse.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Les conditions d’activation de la garantie perte d’emploi

Du fait du niveau élevé de risques de perte d’emploi sur un marché du travail tendu, les assureurs imposent des conditions strictes et de nombreuses limitations à la garantie perte d’emploi. Ainsi, elle n’est activée que dans le cas d’un licenciement entraînant un chômage total (pas de démission ni de rupture conventionnelle).

Important De plus, elle n’est accessible qu’aux salariés en CDI avec une ancienneté minimum de 6 mois à un an, et âgés de moins de 55 ans.

Concernant les modalités, la plupart des contrats prévoient un délai de carence compris entre 6 et 12 mois, auquel s’ajoute un délai de franchise de 3 à 9 mois.

L’assuré doit donc se prendre les dispositions nécessaires, car il peut avoir à traverser une longue période sans salaire ni prise en charge de ses mensualités.

Important La couverture est en outre limitée à 36 à 48 mois et s’arrête au 60e anniversaire de l’emprunteur.

Selon sa situation personnelle et professionnelle, ce dernier doit prendre le temps d’étudier la pertinence d’intégrer la garantie perte d’emploi dans son assurance de crédit. Car celle-ci a un coût pouvant varier entre 0,10 % et 0,70 % du capital emprunté en sus de celui des garanties décès-invalidité obligatoires. Afin d’éviter de trop alourdir le montant total de sa dette, le recours à la délégation d’assurance est vivement conseillé, sous réserve de présenter un contrat alternatif au niveau de garantie équivalent.


J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.