Extension de MaPrimeRénov’ après un bilan 2020 encourageant

Extension MaPrimeRenov bilan 2020 encourageant

Parmi les aides publiques à la rénovation énergétique des logements figure MaPrimeRénov’. En 2020, elle a déjà donné des résultats encourageants. Cette année, l’État prévoit de l’accorder à tous les propriétaires, même les bailleurs et les copropriétés. L’objectif est de toucher le maximum de bénéficiaires.

120 000 demandes de MaPrimeRénov’ approuvées en 2020

MaPrimeRénov’ est issue de la fusion du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et du dispositif Habiter Mieux accordé par l’Agence Nationale de l’Habitat.

Important Elle a vocation à rendre les logements moins énergivores et à limiter la pollution liée au secteur du bâtiment,

Qui avec le transport, est l’un des plus polluants.

Diverses améliorations permettent de faire baisser les déperditions de chaleur sont éligibles à MaPrimeRénov’ : l’isolation, la ventilation grâce à l’installation d’une VMC à double ou triple flux. Non seulement les occupants jouissent d’un intérieur plus propice à leur santé et leur bien-être, mais un logement plus sain et moins gourmand en énergie trouvera plus facilement preneur à un bon prix.

Et le bilan dressé à l’issue de sa première année d’application est encourageant. En effet, si les éco-subventions de l’Anah ont permis de mener à bien la rénovation de 116 995 logements en 2019, l’an dernier, l’Agence indique que

120 000 demandes ont été validées et pour 25 % d’entre eux, les fonds ont d’ores et déjà été débloqués.

L’importance du volume de dossiers en attente est attribuée à l’épidémie de Covid-19 qui a ralenti l’activité, mais également à des problèmes informatiques.

Quel taux pour votre projet ?

Extension du dispositif à tous les propriétaires en 2021

Important Ce succès encourage le gouvernement à étendre l’aide à tous les propriétaires sans condition de ressources en 2021,

Même si les bailleurs devront patienter jusqu’en juillet pour y avoir accès. Un important dispositif a été mis en place pour accompagner les demandeurs et des mandataires de l’Anah ont aujourd’hui l’autorisation d’instruire les dossiers afin que les ménages n’aient pas à avancer le montant nécessaire aux travaux d’économie d’énergie dans leur logement.

En outre, à partir de cette année, sous réserve de viser une diminution de la consommation énergétique de 55 % ou plus, il est possible de se lancer dans une rénovation globale. L’Anah finance alors jusqu’à 50 % de la dépense pour un devis ne dépassant pas 30 000 euros. De leur côté, les copropriétés qui annoncent un gain énergétique de 35 % au moins peuvent se faire subventionner 25 % du cout estimé des travaux. Des bonus sont par ailleurs prévus pour les sorties de passoire thermique.

En complément, les Français peuvent solliciter :

  • les certificats d’économie d’énergie,
  • le chèque énergie,
  • l’éco-prêt à taux zéro,
  • les aides des collectivités,
  • souscrire un prêt travaux plafonné à 75 000 euros et remboursable sur 84 mois au maximum.
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.