Seuls 25 % des travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont efficaces

Travaux rénovation énergetique maisons individuelles efficaces

L’éradication des passoires thermiques s’avère être un objectif difficile à atteindre pour la France. Malgré les nombreux travaux de rénovation énergétique entrepris ces dernières années, les consommations des logements restent élevées. Et selon la dernière enquête de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), seuls 25 % des travaux réalisés sont efficaces.

Certes, les rénovations ont contribué à améliorer le confort thermique des occupants. Cela ne veut pas dire pour autant qu’elles ont permis de réduire significativement la consommation d’énergie des logements. En effet, seulement un petit nombre d’habitations individuelles ayant fait l’objet de travaux de rénovation énergétiques ont pu changer de classe DPE, d’après les résultats de cette enquête.

Des opérations qui se limitent à deux postes de travaux

L’inefficacité des travaux de rénovation énergétiques des maisons s’explique par la limitation des opérations à deux postes de travaux au maximum, selon l’agence.

Important Afin de pouvoir réduire de manière concrète la consommation d’énergie d’un logement, il importe d’agir une seule fois sur l’ensemble des éléments de son architecture. Ceci représente six postes de travaux, à savoir :

  • l’isolation des murs et des sols ;
  • l’isolation des toitures et des combles ;
  • les menuiseries ;
  • le système de chauffage ;
  • l’eau chaude ;
  • la ventilation.

Certes, les ménages peuvent accéder à des aides financières de l’État, mais la mise en œuvre en une seule fois de ces opérations nécessite un budget important. La meilleure solution est ainsi d’associer ces aides à un prêt travaux et d’effectuer une rénovation BBC ou équivalente. À défaut, il est toujours possible de réaliser les travaux en deux ou trois étapes, tout au plus.

Les interventions ponctuelles sont souvent contre-productives

L’Ademe a insisté sur la nécessité de se conformer aux exigences techniques dans la réalisation des travaux de rénovation énergétique si les ménages veulent s’assurer de l’efficacité des opérations.

Dans bien des cas, les travaux ponctuels sont contre-productifs, notamment si ceux-ci sont effectués en plusieurs étapes.

Important Il est de ce fait essentiel de suivre un ordre précis dans la réalisation des travaux et de réduire autant que possible le nombre des étapes.

Autrement, il ne sera pas possible d’atteindre l’objectif de performance énergétique souhaité.

L’enquête a toutefois révélé que, jusqu’ici, 4 000 rénovations BBC ont été faites à travers tout le territoire.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.