Les automobilistes revoient leurs exigences à la baisse

Automobiliste baisse exigence

La crise sanitaire a impacté en profondeur le budget auto des Français. C’est ce qui ressort du dernier Observatoire Cetelem de l’automobile, confirmant des intentions d’achat et un budget en baisse, mais aussi de nouveaux critères dans le choix du véhicule ainsi que dans son mode de détention. Preuve en est, le succès du leasing au détriment du crédit auto.

Seulement 25 % de Français projettent d’acheter une voiture en 2021

L’industrie automobile a subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire,

Avec une chute des immatriculations supérieure à 25 % en 2020,

Selon une étude réalisée par une enseigne spécialisée dans les crédits à la consommation. L’une des explications par ses auteurs est la perte de pouvoir d’achat des ménages.

ImportantSur un an, le pourcentage de particuliers ayant le projet d’acquérir un véhicule a reculé de dix points pour tomber à 26 %.

Les autres ont été contraints d’annuler leur projet ou de le reporter.

Pour ceux qui maintiennent leur intention d’achat, le budget a diminué. 33 % des personnes interrogées déclarent avoir revu le montant à la baisse, tandis que moins de 25 % envisagent de dépenser plus que prévu. Car il faut encore compter avec le coût du prêt auto, l’indispensable assurance et autres dépenses annexes qui alourdissent la facture globale.

Les acheteurs privilégient les modèles d’occasion et le leasing

Dans un contexte tendu pour les Français sur le plan financier, l’occasion gagne du terrain. D’après L’Argus,

La baisse des volumes est moindre sur ce segment (-3,5 %) par rapport à celui du neuf.

L’écart de 48 % sur le prix justifie la résistance du marché, puisque 40 % des ménages aux ressources modestes se tournent vers un modèle de deuxième main sans devoir trop s’endetter.

De manière générale, faute de moyens suffisants, les automobilistes revoient leurs ambitions à la baisse en matière de marque, de modèle ou de puissance de la voiture, pour privilégier les équipements de sécurité et la maniabilité. Toutefois, pour 66 % d’entre eux, le fait que toute la production ou au moins l’assemblage du véhicule soit effectué dans l’Hexagone constitue de choix un critère essentiel.

Par ailleurs, la location avec option d’achat compte de plus en plus d’adeptes.

Les dernières statistiques de l’Association française des sociétés financières montrent qu’en décembre 2020, 50 % des ventes dans le neuf ont été conclues en leasing, dont le volume est 4 fois plus élevé que celui du crédit auto classique.
J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.