Production de crédits à la consommation en baisse en novembre dernier

Production crédit consommation en baisse novembre

En novembre 2020, une nouvelle période de confinement a été mise en place en France. Il en a résulté un repli de 8,5 % de la production de prêts à la consommation par rapport à son niveau de novembre 2019. Entre janvier et novembre, le recul a atteint 12 %, les crédits non affectés étant les plus affectés.

Dégringolade pour le crédit renouvelable

La fermeture des commerces non essentiels et les restrictions sur les déplacements entre le 29 octobre et le 14 décembre, les ménages ont beaucoup moins consommé. En conséquence, ils ont moins eu recours à l’emprunt bancaire. L’Association française des sociétés financières (ASF) annonce ainsi une

Diminution de 8,5 % de la production de la production de crédits à la consommation à 315 millions d’euros.

ImportantLes prêts non affectés ont été les plus durement impactés, à commencer par le crédit renouvelable.

Distribué principalement par les grands magasins d’ameublement ou d’électroménager, il s’est effondré de 26 %, soit environ 207 M€ de moins. Le prêt personnel a également perdu 15 % sur un an en novembre, tombant en dessous du seuil du milliard d’euros. Sur les 11 premiers mois de l’année, le taux de baisse avoisine 19 %, ce qui correspond à 2 371 milliards d’euros.

Déclin des financements automobiles

Les financements automobiles, habituellement piliers du crédit à la consommation, ont également souffert en novembre 2020 à cause des ventes en berne sur le segment du neuf (-9,5 %). Dans le détail, le prêt auto classique s’affiche à -16,4 %, contre -4 % pour la location avec option d’achat.

Pour l’ensemble de l’année en excluant le mois de décembre, la déflation est encore plus creusée avec -22,8 % et -6,3 % respectivement pour les deux types de contrats. Le repli global marqué dans le domaine de l’occasion (-21 %) a contribué à ce mouvement malgré un rebond de 11,4 % en novembre par rapport à la même période un an plus tôt.

Crédit travaux en progression

ImportantEn revanche, s’étant retrouvés dans l’impossibilité de sortir, les Français en ont profité pour améliorer leur habitat.

Les encours de prêt destinés aux travaux de rénovation du logement et d’achat de biens d’équipement du foyer se sont ainsi élevés à 109 M€. La hausse de 25 % observée a compensé les pertes subies depuis le début de l’année, portant le pourcentage de baisse globale pour 2020 à 3,7 %.

Une croissance presque similaire (+22,6 %) a été observée pour les crédits affectés à d’autres biens ou services en novembre, permettant pour cette catégorie d’emprunt de s’en sortir à +6,8 % sur la période allant de janvier à novembre 2020.

J’emprunte
sur
15 ans
Quel taux pour votre projet ?
J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?

Archives

Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.