Stabilisation des impayés de crédit à la consommation en juillet selon TransUnion

Stabilisation en cours crédit consommation

En juillet, le pourcentage total de détenteurs de prêts à la consommation en difficultés financières aux États-Unis a diminué. Selon le rapport de TransUnion, il s’agit d’une première depuis mars. Les reports de paiement et l’aide gouvernementale, combinée à une réduction des dépenses, ont permis aux consommateurs de limiter les impayés.

Stabilisation du nombre d’emprunteurs en retard sur leurs remboursements

Le rapport de TransUnion s’intéresse aux emprunteurs ayant négocié des paiements différés, ainsi que ceux en difficulté financière ou bénéficiaires des dispositifs gouvernementaux de relance. Les chiffres indiquent que

57 % des Américains ont été affectés financièrement par la pandémie de COVID-19,

Toutefois, selon les statistiques,

Le pourcentage d’emprunteurs en retard de 30 jours et en retard de 60 jours s’est stabilisé par rapport au mois précédent à 1,81 % et 1,08 %, respectivement.

Tous les segments du crédit à la consommation sont concernés : prêts automobiles, cartes de crédit, prêts personnels, et tout particulièrement les prêts hypothécaires, qui affichent la baisse la plus marquée. Entre juin et juillet 2020, le pourcentage de détenteurs de ce dernier type de financement est passé de 6,79 % à 6,15 %.

Pour Matt Komos, vice-président de la recherche et du conseil chez TransUnion,

Le marché s’est globalement bien comporté malgré les défis créés par la pandémie de COVID-19.

Matt Komos

Par ailleurs, il se réjouit de la relative faiblesse des niveaux de défaillance et de la baisse de la proportion de consommateurs en proie à des difficultés financières.

Une majorité de ménages préoccupés par le paiement de leurs factures

Malgré cette amélioration, et alors que l’aide gouvernementale continue de faire débat dans tout le pays et que les moratoires approchent ou dépassent les dates d’expiration, 77 % des ménages s’inquiètent pour leur capacité à honorer leurs factures. 21 % d’entre eux se disent préoccupés par le remboursement de leur prêt hypothécaire, tandis que 35 % craignent de ne pouvoir s’acquitter de leur loyer, sachant que 54 % des personnes ayant perdu leur emploi (19 %) sont locataires.

Alors que 51 % des personnes interrogées ont affirmé rembourser « normalement » leurs prêts hypothécaires, un tiers des consommateurs touchés par le chômage ont conclu un arrangement avec un créancier pour une facture ou un prêt. Pour 32 % d’entre eux, un plan de paiement a été établi pour rattraper progressivement les échéances en plus de leurs paiements habituels. 26 % ont demandé une prorogation de l’accord pour quelques mois.

M. Komos indique que

La façon dont les consommateurs gèrent leur endettement sans l’aide du gouvernement ou le soutien des prêteurs constitue une indication clé de la reprise économique dans les mois à venir.

Matt Komos

Important Les dispositifs publics d’aide expirant à la fin du troisième trimestre, ces spécialistes anticipent un impact sur les performances futures des prêteurs après plusieurs trimestres d’hyper croissance.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.