Davantage de Français prévoient de concrétiser un gros projet en 2020

Homme en costume sous une pluie de billets de banque.

En dépit des mouvements sociaux et des perturbations qu’ils ont engendrées, les Français gardent le moral. Une étude annuelle CSA-Cofidis révèle que 53 % d’entre eux prévoient de concrétiser un gros projet cette année. L’amélioration de leur capacité financière explique ce regain d’optimisme, même si beaucoup sont incertains quant à l’évolution de leurs revenus.

Augmentation du pourcentage d’intentionnistes et du budget par projet

Alors que les grèves contre la réforme des retraites battaient leur plein en fin d’année 2019, CSA a réalisé pour le compte de Cofidis une étude portant sur les projets des Français en 2020.

Important Et il apparaît que plus de la moitié des sondés (53 %) envisagent d’en concrétiser au moins un.

L’année dernière, seuls 42 % des personnes interrogées s’étaient montrées optimistes.

Une progression que Mathieu Escarpit, directeur marketing du spécialiste du crédit en ligne, attribue à « des moyens financiers plus importants ». Pour preuve, les ménages se préparent à consacrer 5 186 euros à chaque projet, un montant en hausse de 1 411 euros sur un an.

L’amélioration et la décoration de l’habitat est la première destination des fonds annoncée (39 % des suffrages). 31 % des répondants pour leur part rêvent de partir en voyage. Enfin, l’acquisition de biens d’équipement et l’achat d’un véhicule sont mentionnés par 25 % et 22 % respectivement des participants à l’enquête.

Quel taux pour votre projet ?

Recours en hausse au crédit à la consommation

S’agissant du financement, 78 % des sondés déclarent connaître précisément leur capacité financière. Toutefois, à peine 46 % d’entre eux ont confiance en l’évolution de leurs revenus. Les jeunes âgés de 18 à 24 ans sont plus nombreux à afficher leur confiance (64 %), tandis que les plus de 65 ans semblent avoir moins de visibilité quant à leur avenir (34 %).

Pour réunir la somme nécessaire à leur projet, 39 % des consommateurs vont puiser dans leurs économies, tandis que 32 % vont se servir dans l’enveloppe habituellement réservée aux charges dépenses courantes.

Important Un cinquième des répondants optent pour la souscription d’un prêt personnel ou d’un prêt affecté.

Leur proportion a augmenté de 5 points en seulement un an. Pour 34 % des emprunteurs, l’objectif est de limiter l’immobilisation de leur épargne. 29 % ne veulent pas attendre de mettre suffisamment d’argent de côté pour se lancer. Enfin, 38 % voient dans le crédit à la consommation une solution pour disposer d’un budget plus important.

Selon Mathieu Escarpit,

Plus d’un Français sur deux (53 %) est freiné dans la concrétisation de ses projets par des questions d’argent.

Mathieu Escarpit

Trois quarts des personnes interrogées s’y mettent par conséquent plusieurs mois à l’avance.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.