Pacifica mise sur sa formule gagnante auprès des particuliers pour séduire les petites structures

Pacifica formule gagnante particuliers petite structure

La filiale du groupe Crédit Agricole, Pacifica, se spécialise dans le domaine de l’assurance dommages. La compagnie proposait jusqu’à présent des formules pour les particuliers, les professionnels et les exploitants agricoles. Fort de son succès sur ces marchés, l’assureur se tourne désormais vers les PME et les PMI. La nouvelle offre comporte une dizaine de produits dès le lancement.

Pour convaincre les PME, Pacifica propose notamment une formule multirisque entreprise, une assurance dommage ouvrage et des contrats cyber. Les nouvelles solutions de la compagnie couvrent aussi la responsabilité civile, la responsabilité décennale et les flottes automobiles. À travers ce catalogue enrichi, le groupe cherche à fournir une offre complète de bancassurance aux entreprises.

Depuis 2005, Pacifica de Crédit Agricole Assurances est un interlocuteur privilégié des professionnels en matière d’assurance dommages. L’assureur bénéficie par ailleurs de trente ans d’expérience sur le marché des particuliers. Il ambitionne désormais de s’imposer sur le segment des petites et moyennes entreprises. Cette initiative permet également d’asseoir le statut du groupe dans ce secteur compétitif.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un juste équilibre entre risque et attractivité

La nouvelle offre de Pacifica garde le même positionnement que ses formules pour les professionnels, selon les médias spécialisés. Autrement dit, le tarif ne constitue pas son principal argument commercial sur ce nouveau segment. La compagnie reste néanmoins confiante dans le caractère compétitif de sa gamme pour PME.

En effet, l’écart entre les prix et les sinistralités s’est creusé ces dernières années. Ce phénomène est d’ailleurs flagrant dans les chiffres communiqués par les acteurs du secteur. Ainsi, la hausse de tarifs a récemment eu tendance à s’accélérer pour retrouver l’équilibre. Dans ce contexte, Pacifica se démarque grâce à son modèle économique. Comme l’a expliqué son directeur général, Thierry Langreney :

Dans l’élaboration d’un tarif, entrent deux grandes composantes : la charge technique, et les frais généraux de l’assureur. Nous nous battons pour contenir nos frais de gestion 40 % en deçà de la moyenne du marché pour les particuliers […] Ceci nous permet de donner plus de garanties pour le même prix.

Thierry Langreney

Par ailleurs, la compagnie se montre particulièrement prudente par rapport à l’évaluation des risques. Elle s’implique ainsi dans le développement de systèmes de protection et de prévention pour ses clients. D’après les experts, le groupe évite également de se précipiter dans l’assurance dommage de grandes entreprises par prudence.

Je trouve la meilleure assurance habitation

Un déploiement progressif dans les régions

Pour conquérir le segment PME, Crédit Agricole Assurances compte notamment sur le multicanal et les performances de son équipe. Ces deux éléments lui permettent d’offrir une prestation exceptionnelle dans la gestion des sinistres. D’ailleurs, cette formule a fait ses preuves sur le marché des professionnels. L’enjeu réside aussi dans la richesse de l’offre pour entreprises. Selon le directeur général de la compagnie :

Plus de 40 % des PME-PMI sont clientes bancaires de Crédit Agricole ou LCL, et certaines nous font déjà confiance pour couvrir leurs salariés en santé-prévoyance et retraite. Cela crée une magnifique opportunité de resserrer nos liens avec les clients en tant que banque universelle.

Thierry Langreney

Les nouvelles solutions de Pacifica seront distribuées grâce à sa force commerciale, déployée progressivement sur tout le territoire. Outre la maîtrise des produits, ces technico-commerciaux disposent de l’expertise nécessaire pour conseiller efficacement les PME et les PMI. Ces agents seront, dans un premier temps, limités aux 10 caisses régionales du groupe Crédit Agricole.

La compagnie projette néanmoins d’élargir sa zone de distribution à la moitié de la France d’ici la fin de l’année. La couverture devrait atteindre les 100 % au bout de 4 ans d’exploitation, d’après la direction. Cependant, le contexte actuel incite l’assureur à rester très vigilant, surtout sur la formule multirisque entreprise.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.