La présence d’une piscine donne de la valeur à un logement

couple et agent immobillier devant une piscine de luxe

Pour un propriétaire, une piscine ne prodigue pas que du plaisir. Celle-ci assure également un prix plus élevé en cas de vente du logement. Selon une étude effectuée sur 300 000 achats réalisés depuis début 2019, la structure entraîne une augmentation de 19,5 % pour les maisons. Quant aux appartements, la hausse se révèle moins notable.

Selon une récente analyse, la construction d’une piscine engendre une réelle plus-value pour le prix d’une propriété. Les auteurs de l’étude estiment que sur le territoire national, le gain en valeur s’élève en moyenne à 16,3 %. À noter que ce pourcentage a été établi, appartements et maisons confondus.

À ce propos, il faut toutefois savoir que ce dernier varie d’une région à une autre, et ce, selon différents facteurs. Il s’agit de l’ensoleillement procuré par la collectivité concernée et la situation de son marché immobilier local. Ainsi, les logements dans le Var et les Bouches-du-Rhône se vendent 17,5 % plus coûteux avec une piscine.

Meilleure rentabilité avec une maison

La valeur ajoutée dépendra également du type de propriété sur lequel le bassin est construit. En appartement, l’installation procurera une hausse de 6,9 % au prix du bien. Ce qui s’explique par le fait que celle-ci est mise en place par les copropriétaires d’un même bâtiment.

Quant aux maisons, l’accroissement de valeur se révèle plus significatif, avec 19,5 %. Sur ce point, les professionnels avancent :

À titre d’exemple, une maison de 95 mètres carrés au prix moyen de 2 165 euros le mètre carré pourra voir sa valeur augmenter de 40 107 euros en moyenne en construisant une piscine enterrée d’un budget de 15 000 euros.

Pour les maisons, creuser une piscine peut donc générer une rentabilité, avec 25 000 euros de surcote net. Pour information, le prix d’une telle opération s’établit entre 15 000 à 50 000 euros.

Par rapport à cela, il faut cependant inclure un certain nombre de frais supplémentaires dans son budget. Pour le propriétaire du bien, la construction peut en effet amener son assureur à résilier son assurance habitation. Ce qui entraîne généralement un accroissement de la prime à payer pour bénéficier d’un nouveau contrat.

L’utilisation occasionne d’importants frais

Par ailleurs, l’utilisation du bassin s’accompagne de dépenses annuelles importantes. À ce titre, la Fédération des Professionnels de la Piscine s’est livrée en 2020 à quelques calculs. D’après l’organisme, le coût moyen à prévoir pour cette installation se situe entre 480 euros et 600 euros. Un montant qui comprend les frais relatifs à l’eau, les produits d’entretien, le robot nettoyeur, le chauffage, etc. À titre indicatif, l’estimation a été faite à partir d’une structure avec un volume de 40 mètres cubes. Soit légèrement plus que la moyenne en France.

Pour revenir à l’étude sur la plus-value, les professionnels l’ont menée avec une méthode économétrique. En d’autres termes, ils ont opéré des comparaisons entre biens de même profil. Les critères portent notamment sur la localisation, la superficie… Quant à l’échantillon examiné, les analystes ont choisi 300 000 achats effectués depuis janvier 2019.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.