Novaxia lance un fonds d’investissement en vue de transformer des bureaux en logements

Novaxia fonds investissement bureau en logement

Le projet est mené avec l’assureur Suravenir. Il offre aux épargnants une nouvelle manière de rentabiliser leur capital. De plus, ils pourront participer à la résolution d’une problématique qui existe en France depuis plusieurs années : la pénurie de logements. L’idée est de recycler les bureaux vides pour en faire des logements résidentiels.

Novaxia Investissement veut donner une nouvelle utilité aux bureaux inoccupés ou devenus obsolètes, car ne répondant plus aux exigences des locataires. La société spécialisée dans la transformation immobilière vient ainsi d’ouvrir un fonds immobilier aux épargnants intéressés.

Le projet est baptisé Novaxia R. Il a pour objectif de recycler les locaux professionnels vacants en vue d’en faire des habitations. Il est présenté comme une solution pour remédier aux difficultés d’accès aux logements dans certaines villes françaises. Il vise donc en premier lieu l’Île-de-France. Une région connue pour sa tension immobilière et qui abrite en même temps le plus grand marché européen des bureaux.

4 000 logements prévus

L’idée de recycler des bureaux vides en Île-de-France n’est pas nouvelle. Elle fait partie des mesures mises en avant par la loi Élan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) en 2018. Cette dernière exhortait les propriétaires institutionnels et les promoteurs à proposer les locaux inoccupés sur le marché du logement résidentiel.

Dix promoteurs avaient répondu à l’appel en avril 2018 alors que le projet de loi avait été présenté aux institutions législatives françaises. Ils s’étaient engagés à mettre à disposition 500 000 m² de bureaux vacants qui pourront être transformés en logements. Ces locaux se trouvent en Île-de-France et devraient être disponibles d’ici 2022.

Le programme lancé par Novaxia pourrait venir le renforcer. La société d’investissement cherche en effet à reconvertir 180 000 m² de bureaux. L’investissement est estimé à 1,3 milliard d’euros.

En plus de son intérêt social, ce système de recyclage réduit l’impact environnemental. L’exploitation d’un actif existant produit en effet 50 % de carbone en moins comparée à une construction neuve. L’entreprise souligne également une réduction du risque d’artificialisation des sols.

Bien entendu, les acquéreurs sont encouragés à souscrire une assurance habitation. Celle-ci les protège en cas de sinistre. Les garanties devront d’ailleurs tenir compte des caractéristiques du logement.

Plus de trois millions de mètres carrés disponibles

Le projet a été lancé par Novaxia en janvier dernier. La société a sollicité l’aide des compagnies spécialisées dans l’assurance-vie pour créer un fonds d’un milliard d’euros sur trois ans.

Suravenir, AG2R La Mondiale et Spirica figuraient dans la liste des potentiels investisseurs. Finalement, le leader français de la transformation immobilière a poursuivi avec le premier. Le fonds créé est ouvert aux épargnants qui souscrivent une assurance-vie.

Novaxia y voit un programme à fort potentiel, en partie pour sa dimension sociale. De plus, la question de la reconversion de bureaux en logements reprend de l’ampleur avec la pandémie qui promeut le télétravail.

CRBE, expert en immobilier, rapporte 3,68 millions de mètres carrés de bureaux disponibles en Île-de-France au 1er janvier 2021. Un chiffre qui dénote une hausse de 36 % en un an et un niveau identique à celui d’il y a 4 ans. Le taux moyen de vacances de bureaux dans la région a en outre augmenté à 6,3 % au quatrième trimestre de 2020. Il était à 4,7 % sur la même période en 2019. Le président fondateur, Joachim Azan, espère ainsi disposer de 3 à 6 millions de mètres carrés de bureaux à exploiter.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.