Checkmyguest lance sa plateforme de vente de locations touristiques

famille dans un location touristique

Afin d’offrir une location touristique de courte durée pendant 12 mois, beaucoup décident de transformer leur logement en local commercial. Dans la capitale, la plateforme de Checkmyguest propose désormais quelques biens qui répondent à cette caractéristique. Cependant, pour s’en procurer, les investisseurs doivent se préparer à un coût relativement élevé.

Acquérir des logements affectés en tant que surface à usage commercial pour les mettre en location saisonnière de type touristique. C’est l’option choisie par de nombreux investisseurs à Paris ces dernières années afin d’offrir une durée supérieure à 120 j/an. Ce qui est parfaitement légal compte tenu de la réglementation en place au sein de la collectivité.

Les baux y sont, en effet, soumis à un plafond annuel de trois mois. Sauf s’ils se portent sur une résidence principale. Changer la destination de l’immeuble en local commercial constitue la seule alternative pour échapper à cette règle. Une intervention impossible sinon extrêmement compliquée à réaliser.

Des tarifs élevés

Par rapport à cette situation, une plateforme dédiée aux ventes a été récemment déployée sur Internet par Checkmyguest. Une entreprise spécialisée depuis un certain nombre d’années dans l’administration d’appartements consacrés à la location touristique saisonnière.

Sur le site figurent à l’heure actuelle deux dizaines de locaux entre 30 et 130 m2. Les biens sont accessibles à partir de 10 800 à 17 000 euros par m2. À noter que ce seuil concerne un deux-pièces de 78 m2 du 11e arrondissement. Dans le même secteur et pour un autre T2, le coût s’élève à 15 000 euros le mètre carré. En outre, la société propose également un 40 m2 à 619 000 euros dans Paris 10e.

Des prix qui se révèlent forts dans un contexte où la tendance est légèrement revue à la baisse dans la ville. Dans l’ancien, le recul entre novembre 2020 et février 2021 a atteint un taux de 1,7 %. Ce qui a porté le tarif à 10 680 euros/m2. Une conjoncture qui devrait profiter aux compagnies d’assurance habitation.

Une offre clé en main

Cependant, contrairement aux biens ordinaires, ceux de la plateforme portent sur des variantes classées parmi les locaux commerciaux. Un paramètre qui permet la conclusion d’un bail de courte durée pendant toute l’année.

Toutefois, depuis quelques mois, plusieurs preneurs ont opté pour la location meublée de longue durée. Ce qui a plombé l’activité de la version courte. Maintenant, il s’agit d’observer l’évolution de la situation. Se remettront-ils de nouveau à la location Airbnb ? D’autres loueurs non professionnels entreront-ils sur le segment du saisonnier ? Pour information, la filière location touristique se détache de plus en plus du secteur des particuliers.

À ce sujet, l’opération de vente de Checkmyguest vient s’additionner aux éventualités d’une location saisonnière d’appartements ou de surfaces de travail. Avec un service prêt-à-louer, l’entreprise aspire à toucher tout type d’investisseurs dans son activité. En effet, elle espère à la fois convaincre les particuliers, mais aussi les professionnels.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.