Le marché de l’immobilier français fait preuve de résilience face à la crise

Marché immobilier crise

Ayant bouleversé tous les secteurs d’activité et obligé les professionnels à adopter de nouveau mode de travail et de fonctionnement, la crise sanitaire n’a pas épargné le secteur de l’immobilier. Malgré cela, les ventes n’ont pas chuté et les prix sont restés stables tout au long de l’année 2020.

En effet, le nombre de transactions a dépassé la barre du million vers la fin du mois de novembre et les prix moyens dans l’ancien dans les grandes villes ont augmenté de plus de +6 % entre fin 2019 et fin 2020, d’après les chiffres publiés par les notaires.

Le marché immobilier parisien a par ailleurs stagné avec une légère baisse des prix au troisième trimestre 2020, et les ventes dans la capitale ont régressé de -16 % en 2020 par rapport à l’année précédente. Les notaires anticipent une stabilisation des prix pour le second trimestre 2021 : le mètre carré coûtera en moyenne 10 600 euros en avril prochain contre 10 520 euros l’année dernière à la même période.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Certains segments du marché plus dynamiques que d’autres

ImportantSi les ventes dans l’ancien, notamment ceux des biens très haut de gamme ont bondi en 2020, ceux des logements neufs et des bureaux se sont essoufflés.

Les professionnels de l’immobilier ayant su s’adapter à la situation et assurer des services à distance ont rendu possible la finalisation de nombreuses transactions, dès la sortie du premier confinement. Le reconfinement n’a pas alors eu trop d’impact sur les ventes.

Le segment des logements haut de gamme est celui qui a affiché le plus de dynamisme selon les agences immobilières. Celles-ci ont également constaté que la clientèle est constituée en grande partie de Français et de ressortissants européens.

Disposant des revenus élevés, ces acquéreurs n’ont pas eu du mal à trouver des financements à des conditions avantageuses pour leurs projets même si les prix des biens oscillent autour de 5 millions d’euros. Et pour limiter le coût du crédit immobilier, ils choisissent une offre d’assurance emprunteur déléguée.

En revanche, les ventes de logements neufs ont chuté du fait de la pénurie d’offres suite aux mesures de restrictions sanitaires et le nombre limité de permis délivrés par les mairies. La baisse des transactions a également concerné l’immobilier de bureaux : le taux de vacances a augmenté pour atteindre 6,8 % pour l’ensemble de l’année 2020.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Comment va évoluer le marché en 2021 ?

Pour les professionnels du secteur, il est encore trop tôt pour déceler la tendance du marché immobilier en 2021.

Pour l’heure, l’attentisme prévaut du fait des incertitudes sur l’évolution de la crise.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.