Le nombre de transactions immobilières vient d’atteindre un nouveau pic au printemps

fleches de progression

Malgré les confinements à répétition, le marché immobilier affiche une santé de fer. Selon la dernière note de conjoncture des notaires de France, le volume des ventes de logements a atteint un niveau historique en dépit de la crise. Au mois de mai, les transactions immobilières ont littéralement explosé en rythme annuel. Une progression qui n’est pas sans conséquence puisque les prix de l’immobilier flambent notamment dans les zones périphériques des centres-ville.

1,130 million de transactions sur 12 mois

Selon Laurent Rose, notaire à Nice, 1,130 million de logements ont trouvé de nouveaux propriétaires sur douze mois à fin mai. Encore mieux, le marché immobilier est en surchauffe depuis le début de l’année 2021 avec un nombre de transactions record.

Important La fièvre acheteuse observée au cours du premier semestre laisse présager une année exceptionnelle.

En tout cas, les acteurs du secteur se félicitent de ce regain de dynamisme qui leur a permis de combler le trou d’air entrainé par la crise en 2020.

J’assure mon prêt au meilleur prix

La tendance haussière des prix se poursuit

Le contexte pandémique a bouleversé les critères de recherche des candidats à la propriété. Ils souhaitent désormais adopter un autre mode de vie pour satisfaire leur envie d’espace et de verdure. Les cadres de vie plus agréables et les grandes surfaces notamment avec un extérieur sont ainsi privilégiés.

C’est donc sans surprise qu’ils ont une préférence marquée pour la maison individuelle plutôt que pour l’appartement dans un secteur géographique à forte densité.

Important Résultat : les centres-villes sont moins ciblés alors que les villes moyennes et les banlieues bénéficient d’un regain d’intérêt.

Autre conséquence de l’engouement croissant des ménages français pour les biens immobiliers : l’envolée des prix se poursuit.

En raison de la grande attractivité des zones rurales et des banlieues, la hausse des prix est plus marquée pour les maisons individuelles, alors que celle des appartements reste modérée.

En revanche, les prix demeurent stables, voire en légère baisse sur le marché parisien par rapport à la moyenne générale dans l’Hexagone.

Pour rappel, une assurance de prêt est exigée par les banques pour toute demande de crédit.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.