Villeurbanne : des micro-maisons pour recevoir des femmes en détresse

accord immobilier clés dans les mains

Les « tiny houses » sont des maisons très minimalistes qui sont récemment devenues un phénomène de mode aux États-Unis, avant de traverser les frontières et de gagner les autres continents. Initialement destinées aux acheteurs à faible budget, elles ont trouvé une autre utilité du côté de Villeurbanne, où elles servent de centre d’hébergement pour les femmes en détresse.

Plus qu’un hébergement, un refuge !

À Villeurbanne, un gite pas tout à fait comme les autres a vu le jour. D’abord, le centre se démarque par le type d’habitations qui le composent. Ce lieu d’hébergement est formé uniquement de « tiny houses », ces maisons à l’allure très minimaliste et qui assurent pourtant un niveau de confort optimal (certes, pour un nombre limité d’occupants).

ImportantEnsuite, l’autre caractéristique qui distingue ce site des autres auberges et chambres d’hôtes est sa finalité : il a pour vocation d’accueillir des femmes en difficulté, livrées à elles-mêmes, sans domicile fixe, avec ou sans enfant. En tout, le parc comprend 17 tiny houses.

Il ne s’agit pas vraiment d’un centre d’accueil puisque le séjour dans ces mini-maisons est payant, mais le tarif est très en deçà de celui pratiqué dans les hôtels, les personnes ciblées étant en situation de précarité.

Les tiny houses sont installés sur une ancienne zone industrielle, mais le décor ne semble pas déranger les pensionnaires qui mettent plutôt en avant les grands espaces sur lesquels leurs enfants peuvent gambader.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Une solution provisoire, mais qui dépanne !

Les pensionnaires des tiny houses à Villeurbanne ne se voient pas occuper les lieux indéfiniment. L’association « Le Mas », à l’origine du programme, ne doute cependant pas de l’aspect « essentiel » de son initiative.

Les femmes qui se retrouvent à la rue ne peuvent évidemment pas prétendre à la propriété. Elles sont, de ce fait, bien éloignées des préoccupations telles que le financement d’un projet ou encore le coût de l’assurance emprunt immobilier.

Par contre, elles ont désormais la possibilité d’offrir un toit à leurs enfants malgré toutes les difficultés qu’elles rencontrent.

Un programme qui fait des émules

Le succès rencontré par ce village de tiny houses est tel que des projets similaires devraient prochainement sortir de terre dans la métropole lyonnaise, laquelle voit en ces petites maisons une solution pertinente aux problèmes de logement.

J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top

Archives

J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.