Financer un nouveau projet immobilier dans un contexte de remontée des taux

modèle de maison et pièces

Depuis le début de l’année, les taux d’intérêt des prêts immobiliers remontent. En parallèle, le pouvoir d’achat des Français est en baisse, alors que les normes du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) en matière d’endettement deviennent juridiquement contraignantes. Dans ce contexte, les candidats à l’achat d’un logement doivent trouver des parades pour financer leur projet.

Accès difficile au crédit immobilier pour les ménages plus modestes

ImportantDepuis le 1er janvier, les banques ne peuvent plus déroger aux règles du HCSF lorsqu’elles accordent un crédit immobilier.

Le taux d’endettement de l’emprunteur est limité à 35 %, et la durée de remboursement, à 27 ans. Difficile pour de nombreux ménages de satisfaire à ces critères dans une situation économique dégradée : flambée des prix des carburants et de l’énergie, forte augmentation des prix de la pierre, guerre en Ukraine… En outre, les taux d’intérêt sont en hausse : la moyenne à la mi-avril s’élève à 1,22 %, soit une croissance de 16 points depuis décembre 2021.

Résultat, d’après les professionnels du secteur, « le nombre de prêts à l’habitat conclus en mars a chuté de 17,8 %, en glissement annuel ».

Les financements de courte durée deviennent l’apanage des emprunteurs les plus aisés, dont la part sur l’ensemble des acheteurs s’accroît.

ImportantÀ l’inverse, les acquéreurs les moins aisés, notamment les primo-accédants à la propriété, qui négocient des termes plus longs, peinent souvent à obtenir les fonds sollicités.

L’observatoire du crédit logement révèle qu’au 1er trimestre 2022,

« 63,3 % des crédits bancaires finançant une résidence principale sont remboursables sur plus de 20 ans, et moins de 25 % d’entre eux bénéficient d’un taux de moins de 1 % ».
Je réduis mes mensualités

Le rachat de crédit immobilier, une solution pour financer un nouveau projet

Pour devenir propriétaires, beaucoup revoient leurs ambitions à la baisse, en achetant plus petit, en renonçant à certaines exigences, ou en ciblant une ville ou un quartier affichant des prix moins élevés. D’autres recourent à des solutions comme le rachat de crédit immobilier pour améliorer leur capacité d’emprunt.

Cette opération consiste à regrouper plusieurs prêts logement ou à la consommation de différents montants et taux contractés auprès d’une seule banque ou de plusieurs établissements. L’objectif est d’obtenir un nouvel emprunt à un taux plus avantageux associé à une mensualité unique et dont le montant est réduit. Ce montage permet au ménage emprunteur d’améliorer son pouvoir d’achat afin de se conformer aux règles d’endettement du HCSF.

Parfois utilisé pour éviter le surendettement, le rachat de prêts peut servir à financer un autre projet. Des outils gratuits de simulation de rachat de crédit immobilier sont disponibles en ligne pour estimer le gain potentiel en fonction de sa situation et négocier avec son banquier en disposant d’arguments solides.

Les particuliers peuvent également se faire accompagner par des courtiers spécialisés pour la recherche de la solution de financement la mieux adaptée à leurs besoins.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.