Quand intégrer un prêt récent dans un rachat de crédit ?

Un prêt récent peut être intégré dans un rachat de crédit sous certaine condition

Cette année, le rachat de crédit a largement supporté l’activité sur le secteur du crédit, immobilier et à la consommation, et le nombre de dossiers est en constante augmentation. Si intégrer les emprunts anciens est très courant dans le but d’alléger ses mensualités ou éviter le surendettement, qu’en est-il des crédits récents ?

Les avantages à faire racheter un prêt récent

Il est tout à fait possible d’inclure un emprunt récent dans un rachat de crédits. Cette opération n’impose en effet aucun critère d’ancienneté pour les dettes éligibles, l’objectif étant dans les deux cas de bénéficier des taux d’intérêt bas actuels pour réduire le coût de son crédit, ou rééquilibrer ses finances.

Les spécialistes recommandent même aux emprunteurs de regrouper des prêts qu’ils ont contractés récemment, au lieu de dettes plus anciennes.

En effet, au début de la période de remboursement, la part des intérêts dans chaque mensualité est plus importante que celle du capital, cette répartition s’inversant au fil des années.

Les prêts les plus intéressants à faire racheter sont ceux qui se situent dans le premier tiers de leur existence, à condition que l’écart de taux soit suffisant.

Je réduis mes mensualités

Attention aux pénalités de remboursement anticipé

Il faut savoir qu’un rachat de crédit s’accompagne de différents frais, dont les plus importants sont les indemnités de remboursement anticipé.

Bien que plafonnées à 3 % du capital restant dû, dans la limite de l’équivalent des 6 prochains mois d’intérêts, elles peuvent représenter un montant conséquent en début de remboursement d’un prêt récent.

Dans ce cas, le basculement vers un établissement financier concurrent n’est pas intéressant, d’autant qu’il faut encore s’acquitter de la cotisation pour l’assurance emprunteur, ainsi que d’éventuels frais de dossier.

En revanche, si le rachat de crédit est réalisé par la banque qui a accordé le prêt initial, elle peut réduire ou supprimer les pénalités. Il est toutefois rare de trouver une banque qui accepte de revoir à la baisse les conditions qu’elle a initialement consenties.

  • L’accompagnement d’un intermédiaire financier est recommandé, non seulement pour étudier la rentabilité de l’opération, mais également pour dénicher les propositions les plus compétitives auprès des autres organismes de crédits.
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.