Marseille : un programme destiné à façonner les managers de demain

étudiants

Trois entités ont uni leurs forces pour mettre en place un nouveau programme de formation ciblant principalement la jeunesse marseillaise, toutes catégories sociales confondues. En collaboration avec Aix-Marseille Université et l’entreprise spécialisée en logistique Hopps Group, l’école de commerce Kedge Business School lance un programme visant à repérer et former les dirigeants de demain.

Repérer les talents et les pousser vers l’autoentrepreneuriat

Dans la majorité des cas, à la sortie de l’université, les étudiants espèrent intégrer au plus vite une grande entreprise et y décrocher un CDI. Mais de telles opportunités se font désormais rares, au grand désarroi de ces nouveaux diplômés qui, souvent, n’ont pas fini de rembourser leur prêt étudiant.

L’école de commerce Kedge Business School offre aujourd’hui une alternative aux étudiants marseillais en leur vantant les vertus de l’autoentrepreneuriat, mais surtout en proposant un programme de formation à cet effet.

ImportantBaptisé « Business in Marseille » ou « BIM », celui-ci s’adresse aux jeunes, avec une approche spécifique. En effet, à la manière des recruteurs des clubs sportifs, l’initiateur du programme veut cibler les jeunes potentiels ayant des prédispositions à devenir patron d’entreprise.

Quel taux pour votre projet ?

Pour qu’il n’y ait pas de « laissé pour compte »

Selon les chiffres, seuls 5 % des étudiants fondent leur propre entreprise à la fin de leur parcours académique ou de leur formation professionnelle. C’est en partant de ce constat que le Kedge Business School a conçu ce programme. À titre de comparaison, 15 % des étudiants américains se lancent dans l’autoentrepreneuriat.

Fait encore plus alarmant, les jeunes issus des milieux défavorisés sont exclus d’office du parcours de l’autoentrepreneuriat (et des études supérieures), faute de moyens financiers.

Le BIM souhaite remédier à cette situation en offrant aux jeunes ayant un fort potentiel, mais qui sont issus de famille modeste, la chance de concrétiser leur rêve.

Le coprésident fondateur de Hopps veut même aller plus loin en faisant collaborer deux apprenants issus de milieux opposés afin que chacun d’eux partage avec l’autre ses expériences personnelles et surtout ses visions.

Annoncé en grande pompe au Stade Vélodrome de Marseille, le programme semble avoir touché sa cible. Certains jeunes se montrent déjà très inspirés et font part de leurs idées d’entreprise qui, en plus de leur servir de moyen de subsistance, va aussi contribuer à développer leur cité.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.