Faut-il souscrire un prêt personnel pour rembourser la dette de carte de crédit ?

Personne en costume tendant une liasse de billets de 50€.

Une récente étude révèle une tendance inquiétante : près de la moitié des ménages américains détiennent une dette de carte de crédit pour un montant moyen de 6 194 dollars.

Et d’après Experian et la Federal Reserve Bank, leur utilisation est en progression. De nombreux consommateurs recourent alors à une consolidation via un crédit personnel pour rembourser les soldes.

Le prêt personnel, une solution coûteuse pour la consolidation de dettes

Contrairement à la carte de crédit, le prêt personnel n’est pas un crédit renouvelable, mais un prêt à tempérament. Le capital emprunté assorti des intérêts est remboursé par des échéances mensuelles dont le nombre et montant sont connus à l’avance.

Cette solution peut être utilisée pour la consolidation de dettes, notamment de soldes de carte de crédit, afin d’alléger les mensualités ou raccourcir la durée de remboursement. La seule condition est que le taux du crédit personnel soit nettement inférieur à celui des cartes.

En effet, compte tenu des frais générés par une consolidation de dettes, un écart de taux minime n’aura qu’un faible impact, ce qui rend l’opération peu avantageuse.

Le principal défi consiste à décrocher une offre suffisamment attractive. Dans la mesure où ce type de financement n’est pas couvert par une garantie, l’organisme prêteur fixe ses conditions principalement suivant la note de crédit de l’emprunteur. Plus celle-ci est élevée, plus faible sera le taux.

Quel taux pour votre projet ?

Avantages et inconvénients de la consolidation de dettes avec un prêt personnel

L’offre de prêts personnels étant très large, chaque consommateur devrait trouver une formule adaptée à sa situation et ses besoins. Chaque mois, au lieu de s’acquitter de plusieurs dettes associées à ses différentes cartes, il effectue un paiement unique pour rembourser son crédit. De plus, du fait du système à tempérament, il ne peut pas accumuler davantage de dettes.

Attention, toutefois, la consolidation est une alternative coûteuse. Il est préférable de n’y recourir que lorsque les autres voies sont épuisées.

Le transfert de solde vers une autre société proposant un TAEG de 0 % est préférable : même en incluant les frais, la note finale devrait être moins salée.

Autre précaution avec le prêt perso, l’utilisation des fonds n’ayant pas à être justifiée, il peut être tentant de les dépenser pour d’autres projets. Le risque est de se retrouver avec un crédit additionnel sur les bras, sans avoir soldé les dettes de carte de crédit.

Enfin, avant de se lancer, les professionnels recommandent aux ménages de mettre de l’ordre dans leur budget et leur trésorerie.

Pour eux, il est essentiel de connaître sa capacité de remboursement mensuelle afin d’éviter un engagement susceptible d’aggraver son endettement.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top

Archives

Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.