Des mesures pour soutenir financièrement les emprunteurs belges touchés par la crise

calculatrice

La Belgique s’inspire de plusieurs de ses voisins européens en mettant en place des mesures de soutien aux ménages en difficulté du fait de la crise sanitaire. Selon un communiqué du Parti socialiste, une proposition de loi a ainsi été déposée, portant sur la possibilité d’un remboursement différé des prêts à la consommation.

Situation financière difficile pour les travailleurs touchés par la crise

Comme dans le reste du monde, l’économie de la Belgique est durement impactée par la pandémie du coronavirus et du confinement mis en place pour limiter sa propagation. Dans l’impossibilité d’exercer normalement leur activité professionnelle, des millions de salariés, de commerçants, de travailleurs indépendants ont subi une perte de revenus.

Parmi eux, certains détiennent des crédits de tous types et se retrouvent contraints de choisir entre couvrir leurs dépenses quotidiennes ou honorer leurs échéances de remboursement, sachant qu’un incident de paiement peut avoir des conséquences lourdes. Or, s’ils souscrivent un prêt supplémentaire pour faire face à leurs besoins d’argent, ils risquent le surendettement.

Protection des détenteurs de crédits à la consommation en difficulté

C’est pour offrir aux consommateurs une alternative moins pénalisante que le Parti socialiste belge a décidé de suivre l’exemple de pays comme l’Italie, la France, etc. sur le report des mensualités de remboursement des crédits à la consommation. D’après les données de la Banque Nationale de Belgique pour le mois de février 2020,

5,34 millions de citoyens sont concernés.

Le député Christophe Lacroix ajoute que

334 000 d’entre eux étaient déjà en défaut de paiement avant la crise.

Christophe Lacroix

La proposition de loi déposée vise à protéger le maximum d’emprunteurs malades du Covid-19, au chômage temporaire ou complet ou dont les revenus sont affectés directement par la crise actuelle.

Important Même en cas de retard de paiement observé entre le 1er mars 2020 et le 31 octobre 2020, l’organisme prêteur ne peut dénoncer un contrat de prêt à la consommation.

Le débiteur peut d’ailleurs demander la suspension de ses remboursements, sans pénalité de retard.

Des mesures de soutiens aux particuliers, indépendants et entreprises

Ce texte est une réponse à l’appel des syndicats, centres publics d’action sociale, et associations de défense des consommateurs, qui réclamaient l’extension aux crédits conso des règles déjà appliquées aux prêts hypothécaires, aux primes d’assurances diverses.

Elles complètent d’autres dispositions prises par les pouvoirs publics pour préserver l’équilibre budgétaire des foyers et leur assurer un confort de vie minimum.

Important Ainsi, les expulsions du domicile sont temporairement interdites, tout comme les coupures d’eau et d’énergie.

Quant aux entreprises et indépendants, ils bénéficient de reports de certaines charges, l’objectif étant de contribuer au maintien des emplois.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.