Les taux des crédits immobiliers resteront probablement conditionnés par la crise sanitaire

Tirelire

L’impact de la crise sanitaire s’est fait sentir sur le marché de l’immobilier en 2021 : après une relative accalmie en 2020, le marché a retrouvé son dynamisme, lequel se traduit par une hausse du volume des financements et des transactions.

Par ailleurs, 2021 a été marquée par la flambée des prix des logements, limitant ainsi le pouvoir d’achat immobilier des acquéreurs potentiels, et ce, malgré le niveau historiquement bas des taux d’emprunt tout au long de cette année.

Pour 2022, les professionnels du secteur anticipent un durcissement des conditions d’octroi des crédits et une légère hausse des taux, de même qu’une augmentation des tarifs de l’assurance emprunteur. En tout cas, tout dépendra de l’évolution du contexte de crise au cours des premiers mois, d’après l’explication de plusieurs spécialistes du secteur.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Vers une hausse des tarifs de l’assurance emprunteur ?

Important Si la crise sanitaire perdurait, la situation pourrait mener vers une hausse des tarifs de l’assurance prêt immobilier l’année prochaine, d’après l’analyse des experts immobiliers. L’état de santé de l’emprunteur sera alors l’un des facteurs sur lesquels les assureurs vont se pencher lors de l’étude du dossier de prêt.

L’emprunteur risque ainsi de subir à la fois une remontée des taux et une augmentation des primes d’assurance.

Il ne faut pas non plus oublier l’entrée en vigueur de la réglementation du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) dès le 1er janvier 2022.

Tous ces éléments rogneront le pouvoir d’achat immobilier des Français à moins que les prix immobiliers ne fléchissent.

La tendance devrait se poursuivre

Quoi qu’il en soit, la tendance haussière du volume des financements et des transactions devrait se poursuivre en 2022, selon les prévisions des professionnels du secteur.

De leur côté, les assureurs vont miser sur la fluidification et la simplification des parcours en mettant en place l’e-sélection. La digitalisation initiée durant les périodes de confinement a fait évoluer la relation entre les assurés et les professionnels de l’assurance.

Pour l’année 2021, 6 contrats sur 10 sont digitalisés et gérés en ligne. Mais selon un expert,

Le choix des assurés (en termes de couverture) sera dicté par l’évolution de la situation sanitaire au début de l’année 2022.
J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top
J’assure mon prêt au meilleur prix

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.