Rentrée, retour à la réalité

rachat de crédit

« Vacances, j’oublie tout. » Le titre de ce tube de 1982 décrit bien l’état d’esprit qui vous gagne au moment de faire vos valises pour profiter de congés bien mérités. Malheureusement, cette douce sensation a son revers quand l’heure est venue de reprendre le travail. On pourrait la résumer en un titre de chanson qui, à notre connaissance, reste à écrire : « Rentrée, retour à la réalité. »

La rentrée !

Les raisons qui font de septembre un des mois les plus redoutables de l’année sont nombreuses. Elles peuvent être d’ordre climatique : les jours raccourcissent, les températures baissent et le ciel se fait plus souvent gris. Ou de nature budgétaire. Septembre est, en effet, un mois particulièrement périlleux pour le porte-monnaie. Il y a d’abord les dépenses de l’été à éponger : c’est humain, en vacances, on a tendance à « claquer » un peu plus que de raison. Il y a aussi les achats de rentrée à financer, surtout si vous avez des enfants en âge scolaire.

Et enfin, il y a des impôts à payer : des soldes d’impôt sur le revenu pour certains, mais surtout la taxe foncière qui, en plus, explose cette année dans plusieurs villes. Ajoutez à cela une inflation galopante (autour de 6 %), notamment sur l’alimentation et l’énergie, et vous avez là un cocktail explosif pour vos finances.

Comment éviter de glisser dans le rouge ? En équilibrant votre budget. Faites le calcul : combien vous reste-t-il une fois que vos mensualités de crédits et vos factures sont payées ? Est-ce que ce « reste à vivre » est suffisant pour couvrir vos autres dépenses (l’alimentation, l’habillement, les loisirs, etc.), tout en mettant un peu d’argent de côté en cas de coups durs ? Si ce n’est pas le cas, vous avez deux solutions pour éviter de creuser votre découvert : diminuer vos dépenses (la sobriété est à la mode) ou améliorer votre reste à vivre en faisant un regroupement de crédits.

Voici comment ça marche. Plutôt que de rembourser indépendamment vos prêts immo, auto ou perso, vous pouvez tout rassembler en une seule ligne de crédit. En jouant sur la durée de remboursement, cela vous permet de réduire le poids de la mensualité, et donc de rééquilibrer votre budget mis à mal par la hausse du coût de la vie. Voire, pourquoi pas, de récupérer de la trésorerie pour financer un nouveau projet.

Simple sur le principe, le regroupement de crédits demande pourtant un grand degré d’expertise. Les vrais spécialistes sont rares, mais Meilleurtaux est l’un d’entre eux. Faites le test vous-même, en quelques clics, grâce au simulateur inclus dans notre application mobile.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.