Le patrimoine net des ménages français dépasse largement celui des Allemands

Monnaie euro

Fin 2014, la France enregistre une dette immobilière moyenne de 87.000 euros, alors qu’en Allemagne, le montant des obligations sont à 76.400 euros.

Une étude de la Banque de France révèle que les ménages français détiennent des dettes immobilières plus importantes que celles enregistrées dans les autres pays d’Europe, tels que l’Allemagne, l’Italie ou même l’Espagne.

L’étude publiée par la Banque est une "enquête sur le patrimoine et l'endettement des ménages". Elle a été effectuée de façon à obtenir une certaine harmonisation sur tout l’ensemble de la zone euro.

De cette enquête en sort un bilan de 243.100 euros de patrimoine net pour les ménages français, contre 214.000 euros pour les Allemands, 226.400 euros pour les Italiens et 234.200 pour les Espagnols.

Selon l’entité, les écarts entre ces pays « reflètent des structures démographiques, mais aussi des processus d'accumulation du patrimoine différents ».

Persistance des fortes inégalités de patrimoine

En France, 58,7% des ménages détiennent leur résidence principale, alors que ce taux est de 68% pour l’Italie et 83,1% pour l’Espagne. L’Allemagne déteint le plus faible taux de détention, en enregistrant une moyenne de 44,3%.

Pour un bilan des actifs, la quote de la résidence principale pour les ménages français est de 55,9%, contre 55,1% pour l’Allemagne. En ce qui est de ce bilan des actifs, c’est l’Italie qui détient la plus importante proportion, qui s’élève à 70%.

La France détient le record de l’endettement immobilier

L’enquête réalisée par la Banque de France fait aussi ressortir les proportions par rapport à l’endettement des ménages pour les quatre pays cités ci-dessus. Ainsi, celle de la France, qui s’élève à 47,2%, reste comparable à celle de l’Allemagne à 45,1%, et l’Espagne qui enregistre un taux d’endettement de 49,3%.

Par contre, la France emprunte un montant médian plus élevé que les autres pays. Ainsi, à la fin de l’année 2014, les ménages français enregistrent une dette immobilière s'élevant à 87.000 euros contre 65.000 euros pour l’Italie. L’Allemagne et l’Espagne affichent respectivement 76.400 euros et 70.000 euros de dettes.

Pour ce qui est de la dette reliée à la consommation, la France tient une part moyenne de 5.700 euros, si pour l’Allemagne, le montant n’est que de 3.500 euros. Des dettes qui peuvent se libérer avec un recours au rachat de crédit.

Le calcul des inégalités de patrimoine effectué avec l’utilisation de "l'indice de Gini" démontre une accentuation plus notable du cas en Allemagne qu’en France. En effet, les proportions ont connu une légère baisse en Hexagone entre les périodes 2009-2014.

Par contre, l’Espagne et l’Italie affichent un indice (0,60) moins important que celui de la France. Ainsi en fin 2014, l’indice a été de 0,68, contre 0,76 en Allemagne.

Regroupez vos crédits
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits
Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.